Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, septembre 26 2017

Vite, à la rivière!

Vvite_a_la_riviere.jpgite, à la rivière! Yuichi Kasano, Nobi nobi, 12€

Il est déjà tout équipé, le bambin qui s’apprête à nous entrainer dans son sillage vers la rivière et son impatience est palpable. Le trajet jusqu'à la baignade est déjà une promesse de plaisirs: même si ça grimpe dur en vélo, on sent que la promenade est un plaisir.

Il file, il file et son père peine à le suivre, mais arrivé au bord de l'eau il fait à peine une petite halte, son objectif est un peu en amont.

Alors il remonte le cours d'eau, toujours à vive allure, et ne prend le temps de s'arrêter ni pour ramasser des cailloux avec son ami Také, ni pour construire un barrage avec Yasuko, ni pour la course de bateaux feuille. Ce qu'il cherche à atteindre, c'est la cascade, qui forme un toboggan naturel. Et aujourd'hui, il va descendre tout seul, sans l'aide de son père (ça tombe bien, il a besoin d'une pause le pauvre, après cette folle course)

Lire la suite...

mardi, juillet 12 2016

La reine des truites

la_reine_des_truites_Bonini_Bohl.jpgLa reine des truites, Sandrine Bonini, Alice Bohl, grasset jeunesse 15€20

Suzie et son petit frère Ismaël (Is, pour les intimes)  s'amusent bien ensemble, dans la campagne. Elle a pensé à apporter le goûter, et le livre d'images d'Ismaël. Tout va bien, vraiment vraiment, aucun problème.

Alors pourquoi le petit insiste-t-il comme ça pour aller à la rivière? Il sait pourtant bien que ce n'est pas possible. Suzie aimerait bien qu'il passe à autre chose mais il y revient sans cesse, il a chaud, il veut se baigner. Seulement voilà, à la rivière, il y a les autres. Et les autres ne sont pas d'accord pour laisser les enfants se baigner. C'est comme ça. Is à l'insouciance des jeunes enfants, il se voit déjà barbotant. Et puis il est prêt à passer par le chemin des orties pour ne pas être vu, et puis il promet qu'il ne pleurera pas du tout du tout, même s'il se pique, alors, hein, ils peuvent bien y aller, les autres ne les repéreront pas.

Lire la suite...