Mot-clé - randonnée

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, mai 6 2019

Un gâteau au goûter

Un gâteau au goûter, Christian Voltz, pastel

Dans la cuisine de Monsieur Anatole, c'est un peu la panique. C'est qu'il a invité mademoiselle Blanche à gouter, il faut lui concocter quelque chose de délicieux. Il a enfilé son tablier, sorti les ingrédients et dégotté une recette sur internet, pas de raison que ça rate. Et pourtant, ça rate. La recette, c'est n'importe quoi.

Coup de bol, le cochon déboule, et il est formel: "pour un gâteau qui épate, mets-y quelques patates"

Et, joignant le geste à la parole, il balance une pomme de terre dans la marmite. Monsieur Anatole a à peine le temps de manifester son scepticisme que voilà le lapin qui arrive. Il sait, lui aussi, faire un gâteau : "pour ne pas faire de la crotte, ajoute deux, trois carottes" et plouf, les voilà qui est fait.

 

 

 

Lire la suite...

vendredi, mars 22 2019

Jusqu'en haut

Jusqu'en haut, Emilie Vast, MeMo, 16€

Un album au format à la française, tout en hauteur. Il faut bien ça pour représenter l'arbre de ses racines jusqu'à la cime. Il se découpe en noir, sur la page blanche, dans son feuillage on repère quelques tâches de couleurs, qui ne sont pas toutes faciles à identifier.

Au sol, Coati cherche des fruits.
Vous ne connaissez pas le Coati? Moi non plus figurez vous, mais l'image nous renseigne: c'est un petit animal qui ressemble à un raton laveur. "Oh, trop mignon!!!" a dit ma fille.

Mais voilà qu'Ocelot lui tombe dessus. Interrogé, ce dernier se défend: "Mais c'est Ibis qui m'a fait tomber de mon tronc, en me piquant le bec!"

Un traveling vertical nous fait monter un peu plus haut dans l'arbre en même temps qu'on remonte le temps pour voir Ibis, ses grandes ailes rouges déployées, qui, de son bec, pique en effet la tête du félin (oui, l'Ocelot est en genre de léopard, vous ne connaissiez pas non plus je parie).
Mais ce n'est pas de sa faute, c'est Tamandua qui l'a poussé en lui donnant un coup de queue.

Lire la suite...

mardi, juin 26 2018

Gros glouton et p'tit malin

Gros glouton et p'tit malin, Coline Promeyrat, Rémi Saillard, Didier jeunesse, 12€50

Maman confectionne un gâteau. La farine, les oeufs, le sucre... Mais, il manque un ingrédient essentiel! Pour faire gonfler la pâte, il faut un sachet de sody-soda! Hop, elle envoie son petit garçon chez l'épicier du village.

Seulement voilà, sur le chemin du retour, un ours se dresse devant lui. Il n'est pas du genre loquace, mais il est glouton! Il avale tout rond le garçon et le sachet de levure en prime. La maman s'inquiète de ne pas voir revenir son fils, elle envoie donc sa fille à sa rencontre. Elle arrive à son tour devant l'ours qui ne fait d'elle qu'une bouchée. C'est ensuite au tour du père de partir à la recherche des enfants. Hop, avalé à son tour.

Vous l'aurez compris, nous avons affaire à un conte en randonnée dans le quel le prédateur va dévorer tous les protagonistes les uns après les autres.

Lire la suite...

lundi, mars 5 2018

Enfin avec ma mamie!

Enfin avec ma mamie! Taro Gomi, Nobi nobi, 12€50

Un paysage se déploie sur la page en format à l'italienne. Des collines, des routes, des immeubles. Et, tout à gauche, une petite maison au toit rouge, celle de Lola.
A l'opposé, en bout de route, une petite maison s'accroche à la montagne. C'est celle de la mamie de Lola.

Entre les deux, circulent des voitures et un train. Le décor est posé.

Lire la suite...

mercredi, octobre 11 2017

La complainte de Gecko

complainte-de-gecko.jpgLa complainte de Gecko, Marie Brignone, Elodie Nouhen, Didier jeunesse, 12€50

Après avoir passé la journée à manger des insectes, Gecko cherche le sommeil. En vain. Le Clic-clac incessant de Luciole l'empêche de dormir. Il va en référer à Lion, digne représentant de l'autorité dans la jungle. Renseignement pris, Luciole ne clignote pas sans raison, elle apporte son aide à Pivert qui cherche à annoncer un danger. Interrogé à son tour, il explique que tout ça, c'est de la faute de bousier, qui roule des boules de crottes.

Vous l'aurez compris, nous avons affaire à un conte en randonnée où chacun justifie son acte par celui de l'animal suivant.

A chaque protagoniste est associé une onomatopée, qui contribue à rythmer le récit, en association avec la répétition de la phrase prononcée par le lion: "Quel charivari! Oh, quel charivari! On veut dormir ici!"

Lire la suite...

samedi, avril 29 2017

Il était une fois... La traversée

il_etait_une_fois_la_traversee.jpgIl était une fois... La traversée, Véronique Massenot, Clémence Pollet, HongFei 13€50

C'est l'histoire d'un éléphant qui veut traverser la rivière. Il est sympa l'éléphant, quand un couple de tigre demande s'ils peuvent monter sur son dos, pour éviter de se mouiller, il accepte tout naturellement. Ils sont sympa les tigres, quand trois singes demandent à monter sur leur dos pour traverser aussi, ils acceptent sans hésitation. Les singes aussi d'ailleurs sont sympa, ils prennent la famille de mangouste.
Vous l'aurez compris, nous avons affaire à un conte en randonnée, avec accumulation, ce qui explique le format à la française tout en hauteur de l'album. (oui, parce que moi quand j'ai vu la couv, je me suis dit "quelle drôle d'idée ce format pour une histoire de déplacement". J'aurais du me douter qu'il y avait une raison, d'ailleurs l'empilement est déjà présent sur la couverture, pour une experte de la lecture de l'image je n'ai pas fait fort sur ce coup là)

Lire la suite...

mercredi, novembre 23 2016

Le gâteau perché tout là haut

le_gateau_perche_tout_la_haut_straber_tourbillon.jpgLe gâteau perché tout là haut, Susanne Straber, Tourbillon 13€

D'abord, le décor. Sur la page de droite, une maison, toute en hauteur, une fenêtre ouverte et sur son rebord, un gâteau. Et une cerise sur le gâteau. La page de droite est presque vide, mais l’œil du lecteur est attiré par le petit oiseau, posé sur le fil électrique, juste à la hauteur de la fenêtre. L'ours arrive, il aimerait bien goûter l'appétissante pâtisserie, mais elle est bien trop haute pour lui. Arrive le cochon qui, HOP, monte sur la tête de l'ours. Suivent le chien, le lapin, la poule et enfin la grenouille.

Lire la suite...

mercredi, novembre 9 2016

La maison de Yu Ting

la_maison_de_yu_ting_Thiollier_hongfei.jpgLa maison de Yu Ting, Anne Thiollier, HongFei, 12€70

En réalité la maison, c'est juste le cadre. Au centre de la maison, il y a le jardin.
Ce jardin (plein de lumière) va être le théâtre d'une petite scène familiale, presque banale, mais mise en valeur par la forme poétique du texte (qui se construit comme une comptine à accumulation) et la grande beauté des images.

Seulement trois protagonistes dans cette histoire, et ils ne sont quasiment pas en interaction les uns avec les autres: Yu Ting, que l'on voit dès le début dans les illustrations mais qui n'arrive qu'à la moitié du texte, sa grand mère, mentionnée à chaque page mais que l'on voit pourtant très peu, et le chat, occupé tantôt à poursuivre un criquet tantôt à se remettre de son effort en faisant une bonne sieste.

Lire la suite...

dimanche, juin 26 2016

Un éléphant dans ma poche

Un_elephant_dans_ma_poche__Douce_de_La_Salle__Penicaud.jpgUn éléphant dans ma poche, Félicité Douce de La Salle, Clémence Pénicaud, Didier jeunesse 11€90

Les parents qui vident les poches de leurs mouflets avant la lessive le savent bien, on trouve de tout là dedans. Les trésors empochés par les enfants sont le reflet des jeux de la journée. Et pour peu que l'enfant ait l'imagination fertile on peut être très surpris de nos découvertes.

La fillette de cet album, alors qu'elle cherche dans sa poche de quoi se moucher,  fait une rencontre étonnante. Un éléphant s'est assis sur le mouchoir.

Il a pas l'air méchant, il boit son café paisiblement, mais il n'accepte de rendre le mouchoir qu'en échange d'un hamac pour se reposer. "Tric, trac, d'accord", la fillette, pas plus surprise que ça, se met à chercher un hamac. Et là, devinez quoi?

Lire la suite...

mercredi, février 17 2016

Falgu le fermier part en voyage

Falgu_le_fermier_part_en_voyage_Soundar_Nair.jpegFalgu le fermier part en voyage, Chitra Soundar, Kanika Nair, kaléidoscope 15€

L'histoire ne dit pas si Falgu aime voyager. S'il part, c'est parce qu'il aime le calme. Dans la ferme, entre caquètement, mugissement et aboiement, il ne s'entend plus penser. Donc, il laisse tout en plan et décide d'aller chercher le silence. Bon, déjà, à ce stade du récit, j'ai la plus grande des sympathies pour le héros.

Mais c'est qu'il a un grand cœur Falgu. Quand un vieil homme lui demande s'il peut monter dans sa carriole, il n'hésite pas. Et quand le vieux se met à chanter, en s'accompagnant de son tambour, Falgu oublie le silence et chante à l'unisson.

Lire la suite...

- page 1 de 2