vendredi, décembre 22 2017

Les bottes de petit Jo

bottes jo littérature enfantineLes bottes de Petit Jo, Marie-Christine Hendrickx, Emilie Seron, pastel, 12€

Dans la famille de Petit Jo, il y a sept enfants, deux parents et deux grands-parents. Ça en fait du monde.

Le matin, les enfants enfilent leurs bottes et vont à l'école. Le père et la mère, eux, sont pêcheurs. Quant aux grands-parents, ils restent à la maison. 

Le soir ils dînent tous ensemble, autour de la grande table. Jusqu'ici, il ne se passe pas grand chose, mais l'image donne à voir une maison où règne un joyeux désordre, pleine de vie. Au milieu des sept mouflets, les chats font leur vie. Partout dans la déco, des poissons viennent nous rappeler qu'on est dans une maison de pêcheurs. D'ailleurs, on l'a vue en page de garde, la petite bicoque en bord de mer est bien charmante, il doit faire bon y vivre.

Lire la suite...

samedi, septembre 3 2016

Zim bam boum

Zim_bam_boum_stehr_pastel.jpegZim bam boum Frédéric Stehr, pastel

Avec une casserole retournée et deux cuillères en bois, une petite chouette s'en donne à cœur joie. "BIM BAM BIM BAM", sa musique envahit l'espace.

Plaisir communicatif, bien vite voilà toute une bande d'oisillons qui tambourinent joyeusement sur leurs instruments de fortune. Au Bim bam de la casserole s'ajoute alors le Zim zim des couvercles, le Boum boum de la louche sur le bol.

Lire la suite...

dimanche, mars 13 2016

Poka et Mine, un cadeau pour Grand-Mère

poka_et_Mine_cadeau_grand_mere_crowther.jpgPoka et Mine, un cadeau pour Grand-Mère, Kitty Crowther, pastel

Comment est-il donc possible, je n'ai encore jamais évoqué ici cette formidable série de l'incontournable Kitty Crowther? Pourtant, je suis très attachée à ces étonnants personnages. Car oui, on peut se prendre de tendresse pour des insectes, surtout quand ils sont aussi sympathiques que ces deux là.

Poka et Mine vivent ensemble. Poka prend soin de Mine. Il l'accompagne chez le docteur quand elle à cassé une de ses ailes. Il la console quand le match de foot s'est mal passé. On ne sait pas exactement quelle est la nature du lien qui les unit, est il le père? Est elle la petite sœur? On a surtout l'impression qu'ils se sont adaptés mutuellement, un peu comme cet autre duo incontournable que sont Ernest et Célestine (Quoi, eux non plus je n'en ai jamais parlé? Mea culpa, je me rattraperais très prochainement).

Lire la suite...

jeudi, janvier 7 2016

Combien de questions

combien_de_questions.jpegCombien de questions, Cendrine Genin, Rascal, pastel 13€50

Dans la vie des enfants, il y a beaucoup de questions. Celles qu'ils nous posent (et aux quelles on ne sait pas toujours répondre), celles qu'ils se posent (et que nous ne pouvons pas toujours comprendre) et celles que nous, adultes, on leur pose (et qui ne sont pas forcément les plus pertinentes). Il y a aussi toutes celles qu'ils n'osent pas poser, celles aux quelles ils n'ont pas encore pensé, celles qu'ils ne comprennent pas vraiment. Plus de questions que de réponses.

Ces questions sont le moteur de leur intelligence, leur curiosité est insatiable, dans leur désir de comprendre le monde, ils ne s'arrêtent jamais.

Il y a des livres qui tentent d'apporter des réponses aux questions enfantines. Tentative vaine d'étancher leur soif d'apprendre peut être.

Généralement, plus un livre veut apporter des réponses définitives et moins il m'intéresse.

Les livres qui retiennent le plus mon attention sont souvent ceux qui n'apportent que quelques éléments de réponse et laissent l'enfant terminer le chemin.

Lire la suite...

dimanche, octobre 11 2015

Le noir quart d'heure

le-noir-quart-d-heure.gifLe noir quart d'heure, Carl Norac, Emmanuelle Eeckhout, pastel

Un paysage du nord. En fond, le crassier des mines et les manufactures. A l'avant plan, la silhouette noire des maisons ouvrières. Une tâche jaune éclaire l'une des fenêtres.

Ce soir, papa travaille encore, il rentrera de la mine dans la nuit. Mais maman est là, elle a le temps pour le noir quart d'heure. Vous ne connaissez pas ce rituel qui, près de Mons en Belgique, accompagne les enfants vers le sommeil? Moi non plus, je l'ai découvert avec cet album.

Le noir quart d'heure, c'est le moment où on souffle la bougie et où les histoires se chuchotent. Des histoires de charbon, de corbeaux, de chocolat noir. La fillette et sa mère vont les raconter tour à tour, inventant ou se remémorant des petites histoires qui forment leur culture familiale, leur rituel.

Lire la suite...

mercredi, février 25 2015

Mère Méduse

Mere_meduse.jpgMère Méduse Kitty Crowther pastel 12€50

isbn:978-2-211-21813-9

Dans sa maison au bord de l'eau, Mère Méduse va donner le jour à un enfant. Mais la présence des sages femmes n'est tolérée que le temps de l'accouchement. Mère Méduse aspire à rester seule avec son bébé. Dans la mythologie grecque, la méduse à des cheveux de serpent et elle a le pouvoir de pétrifier celui qui croisera son regard.

Les cheveux de Mère Méduse cachent son visage et protègent son bébé. Une fille, bien sûr. On ne saurait imaginer un garçon dans cette lignée sans père. L'enfant est baptisé Irisée, comme la nacre qui tapisse et protège l'intérieur des coquillages. "Tu es ma perle" pense Méduse. Et, effectivement, la mère possède totalement l'enfant, de ses bras ou de ses cheveux elle l'enveloppe, le couve, le retient... En l'absence de père, personne ne vient séparer la mère et la fille.

Lire la suite...

vendredi, juin 27 2014

J'ai vu

j__ai_vu.jpgJ'ai vu Cendrine Genin Rascal Pastel 10€50

isbn: 978-2-211-21712-5

Et si on posait sur le monde le regard d'un enfant? C'est le pari très réussit de cet album.

"je l'ai vu par la fenêtre du matin courir drôlement par le chemin. Je t'aime chien noir."

Une fillette est montrée de trois quart dos, le lecteur est invité à suivre son regard. Pourtant, il n'y a pas de chien noir à l'horizon. Seulement une ombre vague, au loin, jaune, comme une simple aspérité sur le papier. On se surprend à la scruter, avec la fillette dans le livre et l'enfant à qui on le lit. Ensemble, on regarde ce chien invisible, nommé mais pas montré, ce chien qu'il faut imaginer.

Et puis, à bien y penser, ce chien absent, il nous semble qu'on l'a vu, non? Généralement, c'est l'enfant qui le signale, il est plus attentif aux images que l'adulte qui, lui, pose surtout ses yeux sur le texte. L'enfant, qui s'autorise à tourner les pages à l'envers, il remonte le temps, revient à la page de titre. Le voilà le grand chien qui court. Il est... Jaune. Ça n'a pas empêché un enfant à qui j'ai lu cet album de me dire "il est là le chien noir" en pointant l'image. Je lui ai dit qu'il avait raison, que le chien était bien là. Parce que regarder une image c'est déjà l'interpréter, que représenter un chien, c'est déjà le montrer différent de sa réalité alors pourquoi pas une image jaune pour un chien noir?

Lire la suite...

jeudi, février 26 2009

koulkoul et molokoloch

koulkoul et molokoloch, A.C De Boel, pastel, 13.50 € et lutin poche 5.50 € isbn: 9782211078665

Koulkoul et Molokoloch sont deux paresseux, suspendus à la même branche d'arbre. Ils décident de faire un bout de chemin ensemble et, une fois cette décision prise il est urgent de se reposer. Alors qu'ils dorment profondément un python avale Koulkoul.

Lire la suite...