Mot-clé - nobi nobi

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, juin 8 2018

Maman! Oui

Maman! Oui, Shinegori Kusunoki,  Chiaki Okada, nobi nobi,

Une fillette interpelle sa mère: "Maman!". Sa mère lui répond simplement "oui". Ce court dialogue se répète au fil des pages, prenant un sens différent en fonction des images qui l'accompagnent.
Petit à petit, une histoire se tisse, ce qui semblait être une succession de tableaux est en fait le récit d'une journée.
La relation de l'enfant à sa mère est montrée sous de multiples lumières, toujours à travers les deux mêmes mots.

Pour l'enfant, dire "maman", ça peut être interpeller sa mère mais aussi y penser pendant son absence, jouer avec un autre enfant, se rassurer au moment de l'endormissement etc.

Lire la suite...

mardi, septembre 26 2017

Vite, à la rivière!

Vvite_a_la_riviere.jpgite, à la rivière! Yuichi Kasano, Nobi nobi, 12€

Il est déjà tout équipé, le bambin qui s’apprête à nous entrainer dans son sillage vers la rivière et son impatience est palpable. Le trajet jusqu'à la baignade est déjà une promesse de plaisirs: même si ça grimpe dur en vélo, on sent que la promenade est un plaisir.

Il file, il file et son père peine à le suivre, mais arrivé au bord de l'eau il fait à peine une petite halte, son objectif est un peu en amont.

Alors il remonte le cours d'eau, toujours à vive allure, et ne prend le temps de s'arrêter ni pour ramasser des cailloux avec son ami Také, ni pour construire un barrage avec Yasuko, ni pour la course de bateaux feuille. Ce qu'il cherche à atteindre, c'est la cascade, qui forme un toboggan naturel. Et aujourd'hui, il va descendre tout seul, sans l'aide de son père (ça tombe bien, il a besoin d'une pause le pauvre, après cette folle course)

Lire la suite...

samedi, novembre 26 2016

Il y a du monde!

il_y_a_du_monde_Tomoko_Ohmura_nobi_nobi.jpgIl y a du monde! Tomoko Ohmura, nobi nobi, 13 €

Petit Singe aimerait vraiment profiter d'un moment de calme. Mais, où qu'il aille, il se retrouve immanquablement envahit par la foule. Tranquille sur un lac, dans les bains publics, au restaurant, à peine installé le voilà en compagnie de tous les animaux des environs. 

L'album présente donc une alternance de doubles pages où le même décor est montré d'abord presque vide puis plein d'une joyeuse bande d'animaux, sympathiques mais envahissants.

Le texte, minimaliste, reprend cette alternance avec la répétition de la phrase "Oh! Il y a du monde!".

Lire la suite...