Mot-clé - littérature enfantine

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, juin 24 2019

Trois petits animaux

Trois petits animaux, Margaret Wise Brown, Gareth Williams, MeMo, 18€

Ce sont trois petits ours, qui vivent dans leur environnement douillet et chaleureux.

Ils y sont heureux mais ils sont aussi très curieux et le monde des humains, avec son agitation colorée, qu'ils aperçoivent en bas de la colline suscite leur envie.

Alors un jour, l'un d'entre eux décide revêtir un complet veston et de se mélanger aux hommes.

Très vite, un deuxième le suit, paré d'une robe.
Le troisième petit animal, qui ne possède pas de vêtement, attend le retour de ses amis dans leur petite maison d'animaux. En vain.

Il décide de se chausser de bûches et de s'habiller de feuilles d'arbres pour aller lui aussi en ville.

 

Lire la suite...

lundi, juin 17 2019

Petite Frida

Petite Frida, Anthony Browne, Kaléidoscope,15€

Même les plus grands artistes ont d'abord été des enfants. Et parfois c'est justement dans l'enfance que leur art puise ses racines.

Petite, Frida Kahlo a dû surmonter des épreuves, en particulier une attaque de polio qui atteint sa jambe droite. Désormais elle boîte et subit les moqueries des autres enfants.

C'est quand la maladie l'isole qu'elle raconte dans son journal la rencontre avec son double, la fillette imaginaire qui peut courir et danser librement. Grace à cette étrange présence et à la puissance de son imaginaire, Frida peut surmonter la solitude.

C'est cet épisode que raconte ici Anthony Browne.

 

Lire la suite...

jeudi, juin 13 2019

vacances d'été

Vacances d'été, Morin, HongFei, 13€90

Vacances d'été est un album sans texte qui montre, à travers une série de portraits, les activités d'une fillette et de son chat.

Ils sont toujours en pause, face au public, dans une immobilité parfaite, d'une sagesse presque suspecte.

Natation, promenade à vélo, jeux de ballons sur la plage, leurs activités semblent variées.

Mais on ne les voit jamais, on devine qu'elles viennent d'avoir lieu, ou qu'elles vont arriver par les décors, les accessoires, mais les personnages ne sont représentés que figés.

Qu'ont ils donc à cacher, pour arrêter ainsi leurs jeux des qu'on les regarde, ces deux là ?

Lire la suite...

lundi, juin 10 2019

Carl et Elsa prennent le large

Carl et Elsa prennent le large, Jenny Westin Verona, Jesùs Verona, cambourakis

Elsa et ses parents ont invité Carl à la plage. Alors que les adultes gèrent la logistique (gonfler le dauphin, installer serviettes et parasol), le jeu entre les enfants se met tout de suite en place.

Rapidement, l'imaginaire prend le pas sur la réalité, on construit un piège pour capturer un lion des plages, on part en bateau à l'assaut d'une île déserte, on bâtit un vrai château de pirate.

Le jeu devient la réalité des deux enfants.

Et quand, par mégarde, Elsa met un coup de pelle dans l'oeil de Carl, c'est un phoque qui vient le consoler (on reconnait à son cou le collier que porte la mère).

Lire la suite...

lundi, juin 3 2019

Jouer?

Jouer? Linda Olafsdottir kaleidoscope 12€50

D'un côté, il y a Paul, avec Plume, son pingouin. De l'autre, il y a Flore et le renard, Flame.

Ils se ressemblent, l'un comme l'autre aime dormir, sauter, se cacher.

Ils ont probablement l'âge où l'on commence à s'intéresser aux autres, on peut les imaginer en grande section de crèche.

C'est Flore qui cherche à établir le contact. De la page de gauche, elle regarde Paul, qui lui tourne le dos sur celle de droite. Elle l'interpelle: "Jouer?"

A quatre pattes, elle va vers lui, le haut de son corps traverse la frontière symbolique qu'est la charnière de l'album, elle sourit. Mais Paul ne semble pas rassuré, sa réaction n'est pas très chaleureuse. Flore a l'humeur changeante des jeunes enfants, elle se met à brailler puis repart aussitôt de son côté.

Les voilà qui jouent de nouveau chacun sur une page.

Lire la suite...

lundi, mai 20 2019

premier arrivé, premier servi

Premier arrivé, premier servi, Tomoko Ohmura, l'école des loisirs,12€20

La première fois qu'on ouvre cet album, on est un peu déstabilisé, on ne sait pas comment le prendre. C'est qu'on va suivre une ribambelle d'insectes qui grimpe le long d'un mur. Alors il faut monter avec eux et lire de bas en haut.

Mais pas d'inquiétude, comme ils sont numérotés, on n'est pas perdus longtemps.

Comme dans Pourquoi ça n'avance pas et Faites la queue, les protagonistes sont de plus en plus gros et on remonte la fille avec une impatience grandissante pour découvrir ce qui les réuni.

Lire la suite...

mercredi, mai 15 2019

Coucou, je te vois!

Coucou je te vois! Jeong-sun Choi, Hyeri Lee, Didier jeunesse, 9€

Sur la couverture blanche, la feuille verte et brillante (elle est vernie, comme le titre), attire immanquablement le regard. Et puis, ce visage dont on ne perçoit que les yeux et qui, pourtant, est expressif, ça intrigue.

L'album met en scène un jeu de coucou, différents animaux se achant derrière des feuilles sur une première double-page, avant de se dévoiler sur la suivante.

Evidemment, un (gros) dinosaure qui se cache derrière une (petite) feuille, c'est pas super discret. Et ça amuse d'autant plus les jeunes lecteurs que le texte est en opposition puisqu'il prétend qu'il est "bien caché".

 

 

 

Lire la suite...

jeudi, mai 9 2019

Smack! et Hmmm, deux flip books de Tupera Tupera

Smack! et Hmmm... Tupera Tupera, éditions des grandes personnes, 11€50

Je vous parlais récemment de la maison d'éditions les grandes personnes et de son attrait pour les livres aux formes atypiques.
En voilà deux nouveaux exemples, venus du Japon.

Ce sont deux flip books, vous savez, ces petits livrets dont on doit feuilleter rapidement les pages pour faire apparaitre une histoire en mouvement, façon dessin animé.

Une forme, donc, qui se lit forcément rapidement et qui généralement incite à la répétition: On le regarde une première fois pour voir de quoi il s'agit et avoir la surprise de la chute, une deuxième pour bien comprendre l'histoire (car il y en a une), une troisième pour savourer les détails qui nous ont échappés jusque là et ensuite encore juste pour le plaisir.

J'ai très peu de flips books dans mon fonds de livre professionnel, et c'est dommage parce qu'ils sont parfaits pour mon métier.

Je suis amenée à lire à des enfants dans la salle d'attente d'une PMI par exemple, avant qu'ils voient le médecin. Les bambins dans ces moments là peuvent être stressés, avoir envie de jouer, on peut être interrompus pour la consultation à tout moment.

Un petit flip-book c'est la possibilité de rentrer dans un récit et d'en sortir aussitôt, on peut le regarder vite fait debout, puis décider ou non de le lire une fois de plus.

La forme même est très ludique, elle attise la curiosité des enfants les moins habitués aux livres. Ils perçoivent tout de suite que c'est une lecture offerte, que ma seule attente c'est qu'ils passent un bon moment. Et, comme ça va vite, personne ne leur reproche de partir avant la fin.

Niveau manipulation, c'est assez intéressant d'observer les petits avec ces livres. Une fillette de 18 mois a passé un long moment à essayer de faire défiler les images, calant parfois le livre entre ses genoux pour y parvenir, quand elle me l'a finalement tendu pour que je fasse défiler les images, j'ai lu dans ses yeux que je faisais là une sorte de magie.

Lire la suite...

lundi, mai 6 2019

Un gâteau au goûter

Un gâteau au goûter, Christian Voltz, pastel

Dans la cuisine de Monsieur Anatole, c'est un peu la panique. C'est qu'il a invité mademoiselle Blanche à gouter, il faut lui concocter quelque chose de délicieux. Il a enfilé son tablier, sorti les ingrédients et dégotté une recette sur internet, pas de raison que ça rate. Et pourtant, ça rate. La recette, c'est n'importe quoi.

Coup de bol, le cochon déboule, et il est formel: "pour un gâteau qui épate, mets-y quelques patates"

Et, joignant le geste à la parole, il balance une pomme de terre dans la marmite. Monsieur Anatole a à peine le temps de manifester son scepticisme que voilà le lapin qui arrive. Il sait, lui aussi, faire un gâteau : "pour ne pas faire de la crotte, ajoute deux, trois carottes" et plouf, les voilà qui est fait.

 

 

 

Lire la suite...

lundi, avril 29 2019

Quel est ce fruit?

Quel est ce fruit? Anne Crausaz, MeMo, 20€

C'est un périple initiatique dans le potager, où grande fourmi fait découvrir les fruits à petite fourmi. A leur échelle, chaque végétal est une terre à explorer. Nous les suivons donc d'abord sur la peau du fruit, dont on ne perçoit que la couleur. Grande fourmi donne des indices à sa cadette pour lui faire deviner de quoi il s'agit. Peau rouge, fine et brillante, noyau de bois, petite fourmi va-t-elle trouver? A travers un petit trou dans la page, on passe de l'autre côté pour découvrir la cerise en coupe. Tiens, un petit ver s'en régale aussi. Double page suivante, on sort du fruit pour le voir en plan plus éloigné, avant d'en découvrir un nouveau.

 

Lire la suite...

- page 1 de 11