Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, juin 7 2017

Ma cabane de feuilles

ma_cabane_de_feuille_Soya_litterature_enfantine.jpgMa cabane de feuilles, Akiko Hayashi, Kiyoshi Soya, école des loisirs, 7€

Aya joue dans le jardin quand, ploc, une goutte. Et puis une deuxième.
Alors elle s'installe dans sa petite cabane de feuille, bien à l'abri, pour laisser passer l'averse.

Rapidement, la voilà rejointe par une mante religieuse.

Bon, c'est pas qu'elle ait peur la petite Aya mais quand même, elle préférerait que la mante ne la regarde pas trop, il faut avouer que, même si elle est plutôt souriante, c'est quand même un insecte un peu impressionnant.

La pluie continue et arrive un grand papillon blanc. Puis un scarabée.

Aya salue chaque nouveau venu, l'abri est accueillant pour tous.

Lire la suite...

samedi, décembre 17 2016

Koi ke bzzz?

koi_ke_bzzz_Carson_helium.jpgKoi ke bzzz? Carson Ellis, Hélium 15€90

On me demande régulièrement en formation s'il faut remplacer les mots compliqués dans les albums pour les plus jeunes. Cette question m'a toujours un peu étonnée, comment peuvent-ils apprendre à parler si on les limite aux mots qu'ils connaissent déjà (donc, aucun pour les bébés)? Quand j'explique que surtout pas, au contraire, les enfants ont un grand plaisir à découvrir de nouveaux mots on me rétorque parfois que c'est désagréable de ne pas accéder au sens. Peut être. Pour les adultes. Les enfants, eux, sont sans cesse entourés de mots qu'ils ne connaissent pas, ils passent leur temps à faire des hypothèses en fonction du contexte et ils sont experts pour s'aider de l'image pour comprendre.

Nous, adultes, on a plus de mal à lâcher prise et à se laisser porter par un livre. On en fait l'expérience quand on a Koi ke bzzz? entre les mains pour la première fois. On fronce les sourcils et on essaye de comprendre.

On est agréablement surpris de découvrir qu'on comprend finalement très bien. C'est alors qu'on a envie de proposer cet album à un enfant.

Prenez un bambin de taille moyenne, consentant, et proposez lui de lui lire "ce drôle d'album". Vous verrez qu'en moins de deux, il deviendra bilingue français/insecte, nul besoin de rajouter des sous-titres.

Lire la suite...