Mot-clé - grasset jeunesse

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, mars 1 2017

Lettres à mon cher grand-père qui n'est plus de ce monde

lettre_a_mon_cher_grand-pere_qui_n__est_plus_de_ce_monde.jpgLettres à mon cher grand-père qui n'est plus de ce monde, Frédéric Kessler, Alain Pilon, grasset jeunesse 13€90

Nous retrouvons dans cet album Thomas, dont nous avions déjà partagé les interrogations et inquiétudes lorsqu'il écrivait à son futur petit frère. 

Cette fois encore nous avons affaire à un album épistolaire. Mais ici les courriers de Thomas restent sans réponse.

C'est avec toute la candeur de l'enfance qu'il va petit à petit comprendre ce qu'est véritablement la mort et nous le donner à voir à travers sa prose, toujours juste et touchante.

Lire la suite...

mardi, juillet 12 2016

La reine des truites

la_reine_des_truites_Bonini_Bohl.jpgLa reine des truites, Sandrine Bonini, Alice Bohl, grasset jeunesse 15€20

Suzie et son petit frère Ismaël (Is, pour les intimes)  s'amusent bien ensemble, dans la campagne. Elle a pensé à apporter le goûter, et le livre d'images d'Ismaël. Tout va bien, vraiment vraiment, aucun problème.

Alors pourquoi le petit insiste-t-il comme ça pour aller à la rivière? Il sait pourtant bien que ce n'est pas possible. Suzie aimerait bien qu'il passe à autre chose mais il y revient sans cesse, il a chaud, il veut se baigner. Seulement voilà, à la rivière, il y a les autres. Et les autres ne sont pas d'accord pour laisser les enfants se baigner. C'est comme ça. Is à l'insouciance des jeunes enfants, il se voit déjà barbotant. Et puis il est prêt à passer par le chemin des orties pour ne pas être vu, et puis il promet qu'il ne pleurera pas du tout du tout, même s'il se pique, alors, hein, ils peuvent bien y aller, les autres ne les repéreront pas.

Lire la suite...

dimanche, octobre 25 2015

Une journée parfaite

une_journee_parfaite.jpegUne journée parfaite Danny Parker, Freya Blackwood, grasset jeunesse

Trois enfants, un chat, et l'insouciance des vacances. Au rythme de leur imaginaire, les jeux s'enchaînent dans la douceur.

Le fil conducteur semble être la très grande liberté qui leur est laissée. Pas uniquement parce qu'il n'y a pas d'adulte dans les parages, mais parce qu'il y a du temps, de l'espace, pas de contrainte ni d'inquiétude.

L'espace de jeu des enfants s'étend de la maison jusqu'à la mer. Ils y sont partout chez eux, en sécurité. En l'absence de parents, ils se prennent en main tout naturellement et sans conflit. Un texte court, qui a la simplicité de l'évidence accompagne les images. Mais ce sont elles surtout qui donnent à cet album ce charme irrésistible.

Lire la suite...