Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - frère-soeur

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, septembre 4 2017

Mon chien à des plumes

mon_chien_a_des_plumes.jpgMon chien à des plumes, Susan McElroy Montanari, Anne Wilsdorf, kaléidoscope 13€

Lula Mae voudrait avoir un petit chien. Mais sa maman ne veut pas entendre parler d'une bouche de plus à nourrir. La fillette n'est pas en manque d'idées, elle lorgne sur les poulets qui se promènent devant la maison. Et l'un d'entre eux semble se prendre pour le maitre des lieux. Ni une ni deux, paf, elle lui saute dessus, s'en saisit et le caresse en chuchotant "Bon chiot". Il a pas l'air de cet avis et se débat "Ka ka ka!" en battant des ailes.

Papa, maman et même bébé Berry semblent bien un peu perplexes devant la lubie de Lula Maé mais après tout, pourquoi pas. Tant que cette poule ne rentre pas dans la maison précise maman.

Lire la suite...

vendredi, février 17 2017

Ma sœur, je la déteste!

Ma_soeur_deteste_Davenier_kaleidoscope.jpgMa sœur, je la déteste! Christine Davernier, Kaléidoscope 13€

Ma sœur, c'est la plus douée, la plus gâtée, la plus intelligente, et, bien sûr, la préférée de tous!

La complainte est bien connue, tant la rivalité entre sœurs est habituelle.

Ici, pour une fois, c'est la cadette qui se plaint que son aînée ait les faveurs des adultes. Et, il faut l'avouer on la comprend un peu. Car si le texte, rédigé à la première personne, ne nous donne pas d'explication à cette jalousie de la fillette, l'image, elle donne quelques clefs.

Déjà, elle est habillée à l'identique de sa grande sœur, perso j'y vois une raison d'agacement légitime. Et quand elles reçoivent chacune une poupée en cadeau, elles ne sont pas en tous points semblables, regardez plutôt: 

Lire la suite...

samedi, décembre 31 2016

Comment fabriquer son grand frère

comment_fabriquer_son_grand_frere_vaugelade.jpgComment fabriquer son grand frère un livre d'anatomie et de bricolage, Anaïs Vaugelade, école des loisirs 19€80

Il y a plusieurs années, j'ai eu la chance de rencontrer Anaïs Vaugelade sur un salon. Elle a dédicacé Le matelas magique à ma mouflette et on a échangé quelques mots. Ma mouflette lui a dit qu'elle attendait avec impatience un nouvel album de Zuza, "son personnage le plus préféré du monde entier". A l'époque, Anaïs nous avait répondu qu'il n'y en aurait probablement pas d'autre. Grosse déception, mais heureusement, il y avait les Quichons pour nous consoler.

Alors vous imaginez ma joie quand j'ai vu un nouvel album avec pour héroïne l'impertinente fillette au catalogue de l'école des loisirs. J'ai immédiatement montré ça à ma mouflette. Les yeux gourmands, elle a regardé le catalogue "chouette, enfin". Si, du haut de ses dix ans, elle s'attarde moins aujourd'hui sur les albums que sur les romans, elle était tout de même bien contente de retrouver cette petite madeleine de sa petite enfance.

Elle  s'attendait certainement à retrouver les ingrédients qui ont fait le succès de ce personnage auprès des enfants: Des histoires à la fois loufoques et très proches de la pensée des enfants, une héroïne au caractère bien trempé, indépendante au possible, qui mène ses aventures joyeusement entourée de ses jouets.

Et, effectivement, on retrouve tout ça dans ce nouvel opus. Tout ça et tout le reste.

Lire la suite...

samedi, novembre 12 2016

Raoul, Mais c'est une fille!

raoul_mais_c__est_une_fille.pngRaoul, Mais c'est une fille! Michel Van Zeveren, Pastel, 13€50

Dans cet album on retrouve Raoul, le petit loupiot qu'on a déjà rencontré dans l'opus précédent, Attendez! Je suis pressé! Il est toujours aussi adorable et ses paroles, comme celles de ses parents sonnent toujours aussi juste. 

Si vous connaissez le premier album vous savez que Raoul est du genre bambin plutôt sympathique et qu'il a des parents bienveillants même s'ils sont parfois un peu dépassés par les questions de leur loupiot. Vous vous souvenez aussi sans doute que Raoul était promis à être grand-frère dans un avenir proche.

Pour ceux d'entre vous qui ne connaissez pas l'album précédent, pas de panique, celui là se suffit à lui-même (mais il donne une furieuse envie d'acheter le premier pour prolonger le plaisir).

Lire la suite...

samedi, avril 30 2016

Un amour de petite sœur

un_amour_de_petite_soeur_Desbordes_Martin.jpgUn amour de petite soeur, Astrid Desbordes, Pauline Martin, Albin Michel jeunesse, 9€90

C'est avec grand plaisir que nous retrouvons Archibald dans ce nouvel album. 

Quand ses parents lui annoncent l'arrivée prochaine d'une petite sœur, il semble un peu perplexe: Il ne se souvenait pas l'avoir demandé.

L'album adopte le point de vue de l'enfant qui attend la naissance sans grande inquiétude, même s'il est curieux de savoir à quoi va ressembler ce bébé une fois terminé.

Comme dans Mon amour, les autrices (si, si, autrices) misent ici sur la simplicité et l'évidence de la situation: "Une petite sœur, ça ressemble à ma petite sœur"

Lire la suite...

dimanche, novembre 15 2015

Train fantôme

train_fantome.jpgTrain fantôme, Adrien Albert, école des loisirs

Je crois qu'Adrien Albert se joue de nous. Il nous emmène dans un univers très réaliste et d'un seul coup, paf, sans qu'on s'en soit rendu compte, on a basculé dans un autre monde. En tout cas, il se joue des codes. Il utilise ceux de la bandes dessinées dans un album, ça prouve.

Et puis, il se moque de nous, il fait dire à l'un de ses personnages "tout est pour de faux" il montre à ce moment là l'artifice,  bien visible, du machiniste du train fantôme, et c'est juste à la page suivante qu'on perd de vue la réalité. Ce qui m'a conduit à ce dialogue improbable avec ma cadette:

"Non mais, c'est vrai ou c'est pas vrai?

-Heu, ben, c'est une histoire, c'est dans un livre (déjà, quand je commence une phrase par "heu... Ben, en général c'est que le nain m'a mise en difficulté)

-Oui mais dans le livre, c'est vrai ou c'est pas vrai?" Ma presque-cinq-ans me parle comme si j'étais légèrement débile.

Et nous voilà aux prises avec des problèmes d'histoires vraies et de vraies histoires, avec des questions sur ce qu'il faudrait croire et ce qu'on voudrait croire. C'est à ce moment là que, lâchement, je me suis dérobée "bon, on lit la suite ou bien?!"

Lire la suite...

samedi, août 29 2015

Le creux de ma main

le_creux_de_ma_main.jpegLe creux de ma main, Laëatitia Bourget, Alice Gravier, Sarbacane 9€50

isbn:  978-2-84865-822-3

Après avoir été absent des librairies pendant deux ans, ce très charmant album est enfin réédité (avec une couverture souple, c'est dommage, mais il est aussi moins cher que la première édition du coup). Ce qui est une bonne nouvelle pour moi: j'ai un grand plaisir à le lire et mon exemplaire commence à montrer des signes de fatigue à force d'être lu et relu, manipulé et aimé par les enfants avec les quels je travaille.

La narratrice de cet album est une fillette pleine de vie (et un peu rock'n'roll, avec son kilt sur son leggin). Dans le creux de sa petite menotte, elle récolte les petits trésors du monde. Un flocon de neige, un petit têtard, des coquillages... Ces petites riens minuscules qui, à travers les yeux des enfants sont de petits enchantements.

Lire la suite...

samedi, juillet 25 2015

Tom et Théo

tom_et_Theo.jpgTom et Théo Veronika Marék, Grasset jeunesse 

Théo, le grand blond et Tom, le plus jeune, sont deux frères. Tout au long de l'année, on les voit jouer, interagir, se chamailler aussi un peu. Dans leur quotidien à la maison ou à l'extérieur on croise d'autres enfants, un chien, quelques bonhommes de neige, beaucoup de peluches et autres jouets, mais jamais d'adultes. Sur chaque double page se déroule une saynète, avec à gauche le texte (entièrement dialogué) et les images à droite, façon bande dessinée.

Lire la suite...

mardi, juin 16 2015

Lettre à mon cher petit frère qui n'est pas encore né

lettres_a_mon_cher_petit_frere.jpgLettre à mon cher petit frère qui n'est pas encore né Frédéric Kessler, Alain Pilon, Grasset jeunesse
13€90

Contrairement à ce qu'indique le titre, c'est d'abord le petit frère qui créé le lien. Il envoie une missive à son aîné, rédigée avec toute la déférence que doit un petit être naïf et qui n'a encore rien vécu face à un grand frère qui connaît déjà la vie. 

La réponse est... Plutôt froide. A l'opposé de la douce vie que connaît le bébé dans le ventre de la mère, le grand se plaint du froid et surtout de ne pas avoir le droit de manger quand il veut. L'image pourtant semble démentir ses propos, puisqu'en le voyant juché sur une chaise pour se faire une tartine, on se doute qu'il n'a pas vraiment demandé l'autorisation.

L'échange se poursuit, une lettre sur chaque page de gauche, à droite alternent des images sur fond noir, qui montrent le petit frère nu et fragile et des images sur fond pastel de l’aîné dans son environnement.

Lire la suite...

samedi, mai 17 2014

Simon sur les rails

simon_sur_les_rails.jpgSimon sur les rails A. Albert école des loisirs

Quand la sonnerie annonce la fin de la journée d'usine, Simon le lapin blanc, se précipite vers la gare, sa sacoche sur le dos. Il est pressé: ce soir il prend le train pour rejoindre son grand frère. Dès les premières pages, la simplicité de l'histoire fait mouche. Le style est épuré, tant dans le texte que dans l'image et déjà le jeune lecteur s'interroge. Pourquoi un lapin au milieu des humains? Pourquoi Simon, qui semble bien jeune, travaille-t-il à la chaîne dans une usine de marteaux? J'aime infiniment ces livres qui ne répondent pas à toutes les questions, qui laissent les enfants penser et échafauder des hypothèses.

Lire la suite...

- page 1 de 4