pfff_dubois_litterature_enfantine.jpgPfff..., Claude K. Dubois, Pastel

Merle et Roro s'éclatent bien à jouer à la tablette. Mais papa, ce vilain rabat-joie, la confisque sans ménagement. En plus, il leur demande d'aller jouer dehors. Carrément. Dehors, c'est bien connu, on s'y ennuie. Un ennui fort, un ennui palpable, un ennui implacable. On pourrait presque dire que s'ennuyer à ce point c'est un job à plein temps pour les deux petiots. Ils s’ennuient à voix haute, ostensiblement.

Quand papa multiplie les propositions de jeu, Merle et Roro trouvent toujours une bonne raison de refuser, au point qu'il finit par proposer de gonfler la piscine.

La piscine quoi, n'importe quel gamin devrait sauter de joie à cette idée.
Ben non. Merle trouve l'eau trop froide et Roro se plaint qu'il n'a pas de bonnet.

Mais heureusement, Pinson passe par là.