Mot-clé - dévoration

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, juin 26 2018

Gros glouton et p'tit malin

Gros glouton et p'tit malin, Coline Promeyrat, Rémi Saillard, Didier jeunesse, 12€50

Maman confectionne un gâteau. La farine, les oeufs, le sucre... Mais, il manque un ingrédient essentiel! Pour faire gonfler la pâte, il faut un sachet de sody-soda! Hop, elle envoie son petit garçon chez l'épicier du village.

Seulement voilà, sur le chemin du retour, un ours se dresse devant lui. Il n'est pas du genre loquace, mais il est glouton! Il avale tout rond le garçon et le sachet de levure en prime. La maman s'inquiète de ne pas voir revenir son fils, elle envoie donc sa fille à sa rencontre. Elle arrive à son tour devant l'ours qui ne fait d'elle qu'une bouchée. C'est ensuite au tour du père de partir à la recherche des enfants. Hop, avalé à son tour.

Vous l'aurez compris, nous avons affaire à un conte en randonnée dans le quel le prédateur va dévorer tous les protagonistes les uns après les autres.

Lire la suite...

mercredi, février 3 2016

Crocs

crocs.jpgCrocs, Terkel Risbjerg, Thierry Magnier, tête de lard

Si la couverture nous montre une petite souris, triomphante, qui semble avoir terrassé un crocodile beaucoup plus gros qu'elle, à l'intérieur du livre on la trouve en bien plus mauvaise posture.

Elle galope, petite silhouette fragile, sur la page de droite tandis que le prédateur, tout crocs dehors, pose sur elle un œil menaçant. Mais on voit déjà qu'elle est dotée d'un certain bagout. "Aaaaaah! Je donnerais bien tout mon parmesan pour qu'il oublie sa faim celui là.

Lire la suite...

samedi, janvier 30 2016

Gare au renard!

gare-au-renard.jpgGare au renard! Pat Hutchins, circonflexe, 

Rosie la poule part en promenade. Une sortie paisible, dans un environnement qu'elle connaît bien (la cour de la ferme) et sans histoires. Une promenade qu'on peut imaginer quotidienne.

Mais le pas-si-rusé renard est sur sa piste.

Alors qu'il n'est jamais fait mention du prédateur dans le texte, l'image le montre à l’affût, langue sortie, prêt à bondir. Mais, de malchance en maladresse, il semble voué à rater sa cible.

L'insouciance de la poule n'est jamais mise en péril, on en vient même à se demander si elle est est vraiment aveugle à ce qui se passe dans son dos ou si, au contraire, elle rit sous cape du bon tour qu'elle joue au goupil.

Lire la suite...

dimanche, avril 19 2015

La croccinelle

la_croccinelle.jpgLa croccinelle Michaël Escoffier, Matthieu Maudet, Frimousse, 13€

S'il y a une tendance, dans l'édition actuelle, à proposer des comptines édulcorées, on sait tout de même que cette forme est souvent assez cruelle. Mathieu Maudet et Michaël Escoffier renouent avec cette tradition dans la croccinelle.

Sur l'air de "il court il court le furet", ils nous présentent une étrange coccinelle à grandes dents. Elle a le sourire carnassier, le regard déterminé et un improbable chapeau de cow-boy sur le dos. Elle dévore tout sur son passage, ce qui inquiète quand même un peu la poule qu'elle croise.

Lire la suite...