Mot-clé - dès 6 ans

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, mars 14 2018

Le livre extraordinaire des animaux préhistoriques

Le livre extraordinaire des animaux préhistoriques,  Tom Jackson, Val Walereczuk, little urban, 22€

A vrai dire, il est rare que je me passionne pour des documentaires. J'en lis parfois aux enfants, dans mon travail ou, plus souvent, à la maison mais j'ai une nette préférence pour les histoires.

C'est peut-être dommage, parce qu'il y a des documentaires qui font rêver aussi sûrement qu'une histoire, qui nous émerveillent, nous font frissonner. C'est en tout cas le cas de celui-ci.

La couverture, qui évoque un cabinet de curiosité, ne laisse pas indifférent.

Si on peut encore facilement identifier le tigre à dents de sabre, ce n'est pas le cas, loin s'en faut, de nombre des créatures qui se trouvent dans cet ouvrage. Il permet de découvrir les plus improbables, les plus impressionnants, les plus étranges animaux préhistoriques.

Le livre fait la part belle aux illustrations, avec un seul animal par double page, représenté avec un réalisme impressionnant. Mais la précision du texte en fait aussi un documentaire sérieux, fiable, dont les explications sont juste sans jamais être indigestes.

 

Lire la suite...

lundi, mars 12 2018

Un bout de mer

Un bout de mer, Ingrid Chabbert, Guridi, Frimousse, 15€

C'est l'histoire d'Ali, petit bonhomme aux grandes oreilles, grands yeux et sourire discret. Et de son arière-grand-mère, toute ritée, toute courbée, tête voilée. Et de leur amitié. Forte et douce. Aux portes du desert, le temps semble presque s'être arrêté pour eux, ils contemplent les étoiles et regardent l'horizon. Mais ce n'est qu'une illusion, le temps fait son ouvrage et Ali s'inquiète pour sa grand-grand-mère, qui s'essoufle et a de plus en plus de mal à marcher.
Un jour, il lui demande si elle à réalisé ses rêves.

Oui, ses rêves de petite fille comme ses rêves de femme, elle les a tous réalisés, tous sauf un. Voir la mer, qui n'est pourtant qu'à deux jours de marche de là.

Alors Ali, un sceau à la main, part chercher la mer pour son aïeulle.

Lire la suite...

lundi, février 12 2018

Gronouyot

Gronouyot, Stephane Servant, Simone Rea, Didier jeunesse.

Il est tout à fait adorable, ce petit bébé, que son père fait sauter dans ses bras. Il a une drôle de tête, c'est indéniable, toute verte, avec une grande bouche, mais n'empêche, il est adorable. D'ailleurs, il grandit dans une famille aimante, même s'il ne leur ressemble en rien.

C'est à travers la vision des autres que les choses se compliquent. N'avoir ni oreille ni queue, dans une famille de lapin, ça dénote. Dans la rue, les regards se font tantôt fuyants tantôt un peu trop insistants.
Et à l'école, c'est pire encore. Le pauvre petit ne sait prononcer que son prénom, ce qui laisse sa maitresse désemparée et les autres enfants moqueurs.

Lire la suite...

vendredi, janvier 19 2018

Le petit monde de Samsofy

samsofy littérature enfantineLe petit monde de Samsofy, Samsofy, Omaké books, 15€


J'ai toujours adoré regarder et écouter les enfants jouer. C'est un plaisir immense de voir à quel point leur imagination a peu de limites et surtout d'observer leur capacité à se saisir des objets de leur environnement pour servir leurs scénarios. Laissez un gamin s'ennuyer assez longtemps dans une pièce où il n'y a pas de jouet et vous verrez dans ses mains les objets les plus insolites prendre vie: poupées en bouchons de lièges, voitures en paquet de mouchoirs, trains faits de fauteuils...
Samsofy est un photographe. Il a semble-t-il gardé de son enfance cette capacité à voir le potentiel ludique des objets du quotidien.

Et il nous le donne à voir dans ce petit album où il met en scène des légos.

Lire la suite...

vendredi, janvier 5 2018

L'école des Petits Marsus

L'école des Petits Marsus, Benjamin Chaud, Little Urban, 13€50

Reprendre les personnages de Franquin, en l'occurence le marsupilami et sa petite famille, c'était un sacré pari, que Benjamin Chaud à relevé et réussi avec brio.

Deux titres sont déjà en librairies, l'école des petits Marsus et Le nouveau nid des Petits Marsus, d'autres seraient en préparation. Si l'on reconnait le trait foisonnant et les couleurs chatoyantes de l'illustrateur (entre autre) d'Une chansn d'ours, le mariage avec l'univers et l'humour de l'auteur original est un succès.

Sous forme d'album et non de bande-dessinée, on retrouve l'esprit de Franquin dans les situations comme dans le trait.

Lire la suite...

mercredi, décembre 13 2017

Retrouve-moi!

retrouve moi browne littérature enfantineRetrouve-moi! Anthony Browne, kaléidoscope, 14€

Cyril et Poppy, assis dans la cuisine se morfondent. Leur chienne, Goldie, a disparu. On sent la mauvaise humeur ambiante, les chamailleries entre le frère et la sœur ne sont pas loin. Finalement, sans grand enthousiasme, ils se décident à sortir pour jouer à cache-cache. D'ailleurs, de la fenêtre de la cuisine, on peut voir la forêt, toute proche.

C'est Poppy qui compte, Cyril s'éloigne à grands pas.

Lire la suite...

vendredi, novembre 17 2017

Une drôle de petite soeur

DrolePetiteSoeur.jpegUne drôle de petite soeur, Kaya Doi, Nobi nobi

Il y a un truc bizarre qui vient d'arriver dans la maison de Vanille, la minette.

C'est petit, plutôt sage et ça dort tout le temps.
Ah non, hou là, au-delà de la première impression, ça ne dort pas tout le temps, ça pleure aussi beaucoup. Vanille est très très fatiguée, elle ne peut même pas dormir de la journée, c'est dire.

En s'intéressant de plus près à la chose, qui s'avère être un bébé, elle parvient à le distraire et même à le faire rire. Petit à petit, ces deux-là vont se lier d'amitié et Vanille regardera grandir le bébé avec bienveillance et gentillesse.

Au fur et à mesure que l'enfant découvre son environnement et acquiert de nouvelles capacités, les jeux s'enrichissent et une complicité nait entre la chatte et la fillette. De petits conflits aussi parfois, bien vite surmontés.

Lire la suite...

mercredi, novembre 15 2017

Ringard

ringard littérature enfantineRingard, Emily Gravett, Kaléidoscope, 13€

Harbert avait un bonnet, tout douillet, tout coloré, tricoté par sa grand-mère. Mais voilà,  quand il arrive devant les autres, le verdict est sans appel. Ce bonnet est RINGARD.

Alors, Harbert va tenter de suivre la mode. Il va s'efforcer d'avoir, lui aussi, le couvre-chef qui va bien. Avec son style dynamique et coloré, Emily Gravett se moque en image des phénomènes de mode. Les chapeaux adoptés par les autres protagonistes sont tous plus ridicules les uns que les autres. Mais, puisque tous portent peu ou prou le même modèle, c'est qu'il est tendance. Seul le pauvre Harbert a décidément toujours un temps de retard.

Lire la suite...

mercredi, novembre 8 2017

Loupé!

loupe.jpgLoupé! Chrisitan Voltz, Rouergue, 13€50

Ce que j'aime bien chez Christian Voltz (bon, en vrai y'a plein de trucs que j'aime bien chez lui, mais entre autre ça), c'est qu'il nous fait pas la morale. Il nous dit pas ce qu'on devrait faire, il nous dit pas ce qui est bien et ce qui est mal. Il se contente de raconter des histoires, libres à nous d'en tirer les conclusions qui s'imposent. Et, quand il s'amuse des défauts de ses contemporains, il le fait avec plein d'humour, ce qui fait tout de suite passer la pilule.

Ici, il nous montre un bonhomme, probablement pas tout jeune, en témoignent les rides et la casquette de grand-père, qui attend le bus. A ses côtés, un grand dadais, un d'jeuns, un wesh-wesh, bref, un spécimen assez courant que l'on pourrait nommer jeune-adulte ou ado attardé. Un vrai "digital native" en tout cas, smartphone greffé à la main.

Le décor semble minimaliste: un bout de trottoir, une fenêtre et l’arrêt du bus.

Lire la suite...

mercredi, octobre 25 2017

Bêtes en devinettes

betes_en_devinettes.jpgBêtes en devinettes, May Angeli, éditions des éléphants,

Voilà un drôle d'objet, entre imagier des animaux et jeu (de devinette, vous l'aviez compris au titre).

L'album s'ouvre dans le sens de la hauteur. Avec son épaisseur, son format rectangle et son sens d'ouverture, il évoque autant une boite de jeu qu'un album.

A l'intérieur, il y a d'abord une petite description de l'animal: "Têtu, moi? C'est ce qu'on dit". La question, inscrite sur fond blanc, est encadrée par un élément naturel (feuilles, paysage de montagne ou épis de maïs) qui peut aussi donner un indice.
Sur la page en dessous, la question, toujours la même: "Devine qui je suis?" qui surplombe une frise avec les empruntes de l'animal.

On ouvre alors un premier rabat, le livre se déploie sur sa gauche, l'animal apparait avec son nom: "L'âne". Puis on ouvre le 2eme rabat, l'image s'étend sur sa droite et on voit alors la famille au complet, l'ânesse au centre et l'ânon à ses côtés.

Lire la suite...

- page 1 de 15