Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, mars 25 2017

Le noir de la nuit

le_noir_nuit.jpgLe noir de la nuit, Chris Hadfield, The Fan Brothers, éditions des éléphants

En cette nuit de juillet 1969,  Chris Hadfield est déjà un astronaute très occupé. A bord de sa fusée en carton, il sauve l'univers des extraterrestres. De sa baignoire, il voyage vers Mars.

Son imagination fertile ne connaît pas de repos, et à l'heure d'aller se coucher, elle lui joue des tours. Dans l'obscurité, les pires créatures venues du ciel semblent hanter sa chambre. Et pas question de se réfugier dans le lit parental, papa et maman ne sont plus d'accord.

Au point qu'ils finissent par user d'un argument de poids: dors, sinon demain nous serons trous trop fatigués pour aller chez les voisins.
Hors, les voisins sont les seuls a posséder une télévision. Et c'est devant ce petit écran en noir et blanc que le regard que Chris porte sur la nuit va changer à tout jamais.

Lire la suite...

mercredi, mars 22 2017

La piscine magique

la_piscine_magique_norac_Delacroix.jpegLa piscine magique, Carl Norac, Clothilde Delacroix, Didier jeunesse 12 €50

Oyez oyez, aujourd'hui le roi, dans sa très grande générosité, a décidé d'ouvrir exceptionnellement son exceptionnelle piscine à quelques représentants du peuple. Triés sur le volet les représentant quand même, soyons sérieux. Le critère? L'élégance. Oui, parce que, manifestement, au sommet du pouvoir, c'est l'apparence qui compte. D'ailleurs, si vous vous demandez pour quelle étrange raison le roi lion accepte de faire entrer la plèbe en son domaine comme ça, ne cherchez plus, c'est juste qu'il a été vexé comme un poux qu'on puisse dire du mal de sa piscine. Sa piscine magique. Celle qui exauce les vœux qu'on prononce en plongeant dedans.

Vous la connaissez celle là? Si vous ne l'avez jamais entendu, trouvez n'importe quel enfant de maternelle, il saura vous la raconter.


Lire la suite...

mercredi, mars 1 2017

Lettres à mon cher grand-père qui n'est plus de ce monde

lettre_a_mon_cher_grand-pere_qui_n__est_plus_de_ce_monde.jpgLettres à mon cher grand-père qui n'est plus de ce monde, Frédéric Kessler, Alain Pilon, grasset jeunesse 13€90

Nous retrouvons dans cet album Thomas, dont nous avions déjà partagé les interrogations et inquiétudes lorsqu'il écrivait à son futur petit frère. 

Cette fois encore nous avons affaire à un album épistolaire. Mais ici les courriers de Thomas restent sans réponse.

C'est avec toute la candeur de l'enfance qu'il va petit à petit comprendre ce qu'est véritablement la mort et nous le donner à voir à travers sa prose, toujours juste et touchante.

Lire la suite...

vendredi, février 17 2017

Ma sœur, je la déteste!

Ma_soeur_deteste_Davenier_kaleidoscope.jpgMa sœur, je la déteste! Christine Davernier, Kaléidoscope 13€

Ma sœur, c'est la plus douée, la plus gâtée, la plus intelligente, et, bien sûr, la préférée de tous!

La complainte est bien connue, tant la rivalité entre sœurs est habituelle.

Ici, pour une fois, c'est la cadette qui se plaint que son aînée ait les faveurs des adultes. Et, il faut l'avouer on la comprend un peu. Car si le texte, rédigé à la première personne, ne nous donne pas d'explication à cette jalousie de la fillette, l'image, elle donne quelques clefs.

Déjà, elle est habillée à l'identique de sa grande sœur, perso j'y vois une raison d'agacement légitime. Et quand elles reçoivent chacune une poupée en cadeau, elles ne sont pas en tous points semblables, regardez plutôt: 

Lire la suite...

samedi, février 4 2017

Le chat qui est chien

le_chat_chien_litterature_enfantine.jpgLe chat qui est chien, Alex Cousseau, Charles Dutertre, Rouergue

Dans le pays de tout-reste-à-sa-place, chaque saison a sa couleur, chaque chose a un nom et on appelle un chat un chat sans se poser de question.

Mais, même dans le pays de tout-reste-à-sa-place, il arrive, de temps en temps, que quelqu'un ne se sente pas tout à fait ce à quoi il ressemble. Car cela arrive partout.

Dans ce pays où tout est si bien rangé, le chat qui est chien se sent perdu, il s'isole. Près de la rivière, il observe sans le reconnaître son reflet. C'est là qu'il rencontre un roi. Lui aussi est perplexe face à l'image que lui renvoie la rivière. C'est que, malgré la couronne et la moustache, il ne se sent pas roi.

Lire la suite...

samedi, décembre 31 2016

Comment fabriquer son grand frère

comment_fabriquer_son_grand_frere_vaugelade.jpgComment fabriquer son grand frère un livre d'anatomie et de bricolage, Anaïs Vaugelade, école des loisirs 19€80

Il y a plusieurs années, j'ai eu la chance de rencontrer Anaïs Vaugelade sur un salon. Elle a dédicacé Le matelas magique à ma mouflette et on a échangé quelques mots. Ma mouflette lui a dit qu'elle attendait avec impatience un nouvel album de Zuza, "son personnage le plus préféré du monde entier". A l'époque, Anaïs nous avait répondu qu'il n'y en aurait probablement pas d'autre. Grosse déception, mais heureusement, il y avait les Quichons pour nous consoler.

Alors vous imaginez ma joie quand j'ai vu un nouvel album avec pour héroïne l'impertinente fillette au catalogue de l'école des loisirs. J'ai immédiatement montré ça à ma mouflette. Les yeux gourmands, elle a regardé le catalogue "chouette, enfin". Si, du haut de ses dix ans, elle s'attarde moins aujourd'hui sur les albums que sur les romans, elle était tout de même bien contente de retrouver cette petite madeleine de sa petite enfance.

Elle  s'attendait certainement à retrouver les ingrédients qui ont fait le succès de ce personnage auprès des enfants: Des histoires à la fois loufoques et très proches de la pensée des enfants, une héroïne au caractère bien trempé, indépendante au possible, qui mène ses aventures joyeusement entourée de ses jouets.

Et, effectivement, on retrouve tout ça dans ce nouvel opus. Tout ça et tout le reste.

Lire la suite...

samedi, décembre 17 2016

Koi ke bzzz?

koi_ke_bzzz_Carson_helium.jpgKoi ke bzzz? Carson Ellis, Hélium 15€90

On me demande régulièrement en formation s'il faut remplacer les mots compliqués dans les albums pour les plus jeunes. Cette question m'a toujours un peu étonnée, comment peuvent-ils apprendre à parler si on les limite aux mots qu'ils connaissent déjà (donc, aucun pour les bébés)? Quand j'explique que surtout pas, au contraire, les enfants ont un grand plaisir à découvrir de nouveaux mots on me rétorque parfois que c'est désagréable de ne pas accéder au sens. Peut être. Pour les adultes. Les enfants, eux, sont sans cesse entourés de mots qu'ils ne connaissent pas, ils passent leur temps à faire des hypothèses en fonction du contexte et ils sont experts pour s'aider de l'image pour comprendre.

Nous, adultes, on a plus de mal à lâcher prise et à se laisser porter par un livre. On en fait l'expérience quand on a Koi ke bzzz? entre les mains pour la première fois. On fronce les sourcils et on essaye de comprendre.

On est agréablement surpris de découvrir qu'on comprend finalement très bien. C'est alors qu'on a envie de proposer cet album à un enfant.

Prenez un bambin de taille moyenne, consentant, et proposez lui de lui lire "ce drôle d'album". Vous verrez qu'en moins de deux, il deviendra bilingue français/insecte, nul besoin de rajouter des sous-titres.

Lire la suite...

samedi, décembre 10 2016

La grande inconnue

la_grande_inconnue_litterature_enfantine.gifLa grande inconnue, Pog, Maurèen Poignonec, Maison Eliza

Ça doit être drôlement agréable d'avoir une maison en lisière de la forêt. Une maison dont le jardin n'a pas de limite autre que les arbres qui l'entourent, la mer et les herbes folles. 

D'ailleurs la fillette qui habite là en est très satisfaite. Elle passe du jardin, son territoire, à la forêt, celui des animaux, sans même y penser. Cette proximité semble convenir à tous, d'ailleurs l'image montre lapins, oiseaux et autre écureuils se promener librement sur la page.

Mais un jour, à la télévision, "ils" ont préconisé de se barricader "parce que chez nous c'est chez nous et qu'il faut faire attention sinon un jour..."

Lire la suite...

samedi, décembre 3 2016

Les crayons rentrent à la maison

Crayons_rentrent_maison_INTFR_single.pdfLes crayons rentrent à la maison Drew Daywalt, Oliver Jeffers, Kaléidoscope

Vous vous souvenez de Rébellion chez les crayons, cet album épistolaire dans lequel les crayons de Duncan se plaignaient de leur sort? On avait compatit, n'est ce pas, en lisant leurs mésaventures? Hé bien figurez vous qu'il y a pire encore. Certains crayons sont carrément délaissés par le jeune garçon. Oui, je sais, c'est cruel.

Et dire que Duncan ne s'en rend même pas compte!

Alors, une fois de plus, ils prennent la plume (façon de parler, c'est des crayons quand même) et font savoir à leur jeune propriétaire quel sort a été le leur.

Lire la suite...

samedi, novembre 19 2016

Le parfum des feuilles de thé

le_parfum_des_feuilles_de_the_chabbert_chauffrey.jpgLe parfum des feuilles de thé, Ingrid Chabbert, Célia Chauffrey, De la Martinière jeunesse 

Ouvrir un livre écrit par Ingrid Chabbert, c'est accepter de se laisser surprendre. Elle est loin d'être confinée dans un style, elle touche à tout (y compris la bande dessinée). Je découvre petit à petit ses différents albums et, ma foi, j'apprécie.

Ici, elle explore le conte. Et elle nous transporte au Tibet "Il y a bien longtemps", comme il se doit.

Là, au milieu des plaines, dans une petite maison, vivent une mère et sa fille. Pour subsister, elles vendent au marché les vêtements qu'elles ont cousu. Mais là n'est pas leur occupation principale. Chaque jour, Yi Jie, la mère, apprend à Jia, l'enfant, l'art de cueillir les feuilles odorantes de la nature environnante.

Avec leurs longs cheveux noirs et leur usage des plantes médicinales, elles sont un peu sorcières. D'ailleurs, ce n'est pas par choix qu'elles vivent recluses, elles ont été chassées du village, accusées de souiller l'eau pure et sacrée avec leurs feuilles.

Lire la suite...

- page 1 de 12