Mot-clé - dès 5 ans

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi, février 12 2018

Gronouyot

Gronouyot, Stephane Servant, Simone Rea, Didier jeunesse.

Il est tout à fait adorable, ce petit bébé, que son père fait sauter dans ses bras. Il a une drôle de tête, c'est indéniable, toute verte, avec une grande bouche, mais n'empêche, il est adorable. D'ailleurs, il grandit dans une famille aimante, même s'il ne leur ressemble en rien.

C'est à travers la vision des autres que les choses se compliquent. N'avoir ni oreille ni queue, dans une famille de lapin, ça dénote. Dans la rue, les regards se font tantôt fuyants tantôt un peu trop insistants.
Et à l'école, c'est pire encore. Le pauvre petit ne sait prononcer que son prénom, ce qui laisse sa maitresse désemparée et les autres enfants moqueurs.

Lire la suite...

vendredi, janvier 12 2018

Que d'émotions chaperon!

Que d'émotions Chaperon! Richard Marnier, Aude Maurel, Frimousse, 14€

Si certains contes se transmettent, à l'oral ou à l'écrit, depuis des générations sans rien perdre de leur puissance évocatrice, c'est sans doute parce qu'il y a quelque chose d'intemporel dans le message qu'ils transmettent. C'est aussi parce que les auteurs qui s'en emparent trouvent sans cesse des biais nouveaux pour les éclairer autrement, varier les notions mises en avant, les adapter à l'air du temps.

Cette nième version du Petit Chaperon rouge choisit un biais très à la mode en ce moment: il met en avant les émotions qui traversent l'enfant tout au long du récit.

Il est vrai que ces derniers temps il y a une très forte demande, qui émane à la fois des parents et des professionnels de l'enfance, pour les livres sur les émotions.

Qu'entends-t-on au juste par là? Qu'ils les explicitent, les donnent à voir et surtout, qu'ils offrent aux enfants des moyens pour mieux identifier les leurs (et, dans un second temps, pour mieux les gérer, les contrôler, les amoindrir peut-être).

Ceux qui ont cette demande s'attarderont donc particulièrement sur les pages de gauche de l'album, qui montrent le visage de la fillette en gros plan, permettant à chaque fois d'identifier clairement l'émotion qu'elle ressent.

Mais c'est quand on prend l'album dans son ensemble qu'il est, à mes yeux, le plus intéressant.

 

Lire la suite...

lundi, janvier 8 2018

Quand j'étais petite...

Quand j'étais petite..., Sarah O'Leary, Julie Morstad, l'étagère du bas, 14€95
Jules est plongé dans l'album photo familial. Il aurait tant aimé connaitre ses parents petits.
Alors sa mère se prend au jeu et elle lui raconte une histoire. Quitte à s'imaginer petite, elle se raconte minuscule, au point de porter des souliers de poupée et de se faire des chapeaux avec les fleurs de marguerites.
Si on peut imaginer que les souvenirs réels servent de base à ce récit, on devine vite que le jeu prend le pas sur le réalisme et que les contes qui ont sans doute bercé son enfance s'invitent dans cette chronique du temps passé.
 

Lire la suite...

mercredi, décembre 13 2017

Retrouve-moi!

retrouve moi browne littérature enfantineRetrouve-moi! Anthony Browne, kaléidoscope, 14€

Cyril et Poppy, assis dans la cuisine se morfondent. Leur chienne, Goldie, a disparu. On sent la mauvaise humeur ambiante, les chamailleries entre le frère et la sœur ne sont pas loin. Finalement, sans grand enthousiasme, ils se décident à sortir pour jouer à cache-cache. D'ailleurs, de la fenêtre de la cuisine, on peut voir la forêt, toute proche.

C'est Poppy qui compte, Cyril s'éloigne à grands pas.

Lire la suite...

mercredi, novembre 29 2017

Une maison dans les buissons

maison buisson littérature enfantineUne maison dans les buissons, Akiko Miyakoshi, Syros, 14€90

Quand elle aménage avec ses parents dans une nouvelle maison, Sakko n'a qu'une hâte, rencontrer la fillette de son âge qui habite tout près.
Alors, dès qu'elle en a l'autorisation, elle file jouer dehors. Mais les voisins sont absents. Pour patienter, Sakko coupe à travers champs pour rentrer chez elle. Un chat, qui attire son attention, se faufile sous les buissons. Sans hésiter, Sakko le suit et découvre une petite cabane, manifestement utilisée puisqu'un petit panier avec une dinette l'y attend.

Lire la suite...

vendredi, novembre 17 2017

Une drôle de petite soeur

DrolePetiteSoeur.jpegUne drôle de petite soeur, Kaya Doi, Nobi nobi

Il y a un truc bizarre qui vient d'arriver dans la maison de Vanille, la minette.

C'est petit, plutôt sage et ça dort tout le temps.
Ah non, hou là, au-delà de la première impression, ça ne dort pas tout le temps, ça pleure aussi beaucoup. Vanille est très très fatiguée, elle ne peut même pas dormir de la journée, c'est dire.

En s'intéressant de plus près à la chose, qui s'avère être un bébé, elle parvient à le distraire et même à le faire rire. Petit à petit, ces deux-là vont se lier d'amitié et Vanille regardera grandir le bébé avec bienveillance et gentillesse.

Au fur et à mesure que l'enfant découvre son environnement et acquiert de nouvelles capacités, les jeux s'enrichissent et une complicité nait entre la chatte et la fillette. De petits conflits aussi parfois, bien vite surmontés.

Lire la suite...

mercredi, novembre 15 2017

Ringard

ringard littérature enfantineRingard, Emily Gravett, Kaléidoscope, 13€

Harbert avait un bonnet, tout douillet, tout coloré, tricoté par sa grand-mère. Mais voilà,  quand il arrive devant les autres, le verdict est sans appel. Ce bonnet est RINGARD.

Alors, Harbert va tenter de suivre la mode. Il va s'efforcer d'avoir, lui aussi, le couvre-chef qui va bien. Avec son style dynamique et coloré, Emily Gravett se moque en image des phénomènes de mode. Les chapeaux adoptés par les autres protagonistes sont tous plus ridicules les uns que les autres. Mais, puisque tous portent peu ou prou le même modèle, c'est qu'il est tendance. Seul le pauvre Harbert a décidément toujours un temps de retard.

Lire la suite...

vendredi, novembre 10 2017

Lignes

lignes_suzy_lee.jpgLignes, Suzy Lee, les grandes personnes

Merveilleuse Suzy Lee, dont le coup de crayon, une fois de plus, m'enchante! Les images qu'elle crée ont une force évocatrice à nul autre pareille.

Une fillette, sourire aux lèvres, virevolte en patins à glace sur un lac gelé. On sent une grande liberté de mouvement, le lac n'a pas de limite, elle enchaîne glissades et pirouettes, le nez au vent.
Bientôt, la glace, d'abord immaculée, se couvre de lignes gracieuses, qui matérialisent les déplacements de la patineuse. C'est beau comme une écriture dans une langue inconnue, comme des notes de musique sans portée. Et puis, après une ultime pirouette, l'équilibre se rompt, brutalement la patineuse chute.

Alors, l'illustratrice se rappelle à nous. Cette chute ne lui convient pas, alors elle froisse la feuille et reprend une histoire différente. Cette fois c'est l'histoire d'une fillette qui, avec des amis, patine sur un lac gelé. L'ambiance est joyeuse et festive, sur la glace, les lignes se croisent, se mêlent, disparaissent presque les unes sous les autres.

Lire la suite...

vendredi, octobre 27 2017

P'tite Pousse

p__tite_pousse_litterature_enfantine.jpgP'tite Pousse, Cécile Hudrissier, Didier jeunesse, 12€90

P'tite pousse est née du désir d'enfant d'une vieille dame. Un désir fou, nourrit d'espoir et de patience. Une petite graine déposée dans un pot, avec du terreau et la pluie pour l'arroser a donné vie à cette étrange petite merveille, plus légère qu'une coccinelle, plus petite qu'un pouce.

La vieille dame, dont on ne voit que les mains, possède la fillette et veut la garder "jusqu'à la fin des temps", elle sera son secret.
Mais la fillette, en grandissant, à besoin de liberté.

Elle casse la vitre de la fenêtre et s'en va, sans se retourner, à la découverte du monde.

Étamines au vent, elle file sur le chemin de la liberté.

Lire la suite...

mercredi, octobre 25 2017

Bêtes en devinettes

betes_en_devinettes.jpgBêtes en devinettes, May Angeli, éditions des éléphants,

Voilà un drôle d'objet, entre imagier des animaux et jeu (de devinette, vous l'aviez compris au titre).

L'album s'ouvre dans le sens de la hauteur. Avec son épaisseur, son format rectangle et son sens d'ouverture, il évoque autant une boite de jeu qu'un album.

A l'intérieur, il y a d'abord une petite description de l'animal: "Têtu, moi? C'est ce qu'on dit". La question, inscrite sur fond blanc, est encadrée par un élément naturel (feuilles, paysage de montagne ou épis de maïs) qui peut aussi donner un indice.
Sur la page en dessous, la question, toujours la même: "Devine qui je suis?" qui surplombe une frise avec les empruntes de l'animal.

On ouvre alors un premier rabat, le livre se déploie sur sa gauche, l'animal apparait avec son nom: "L'âne". Puis on ouvre le 2eme rabat, l'image s'étend sur sa droite et on voit alors la famille au complet, l'ânesse au centre et l'ânon à ses côtés.

Lire la suite...

- page 1 de 23