Mot-clé - dès 2 ans

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, décembre 22 2017

Les bottes de petit Jo

bottes jo littérature enfantineLes bottes de Petit Jo, Marie-Christine Hendrickx, Emilie Seron, pastel, 12€

Dans la famille de Petit Jo, il y a sept enfants, deux parents et deux grands-parents. Ça en fait du monde.

Le matin, les enfants enfilent leurs bottes et vont à l'école. Le père et la mère, eux, sont pêcheurs. Quant aux grands-parents, ils restent à la maison. 

Le soir ils dînent tous ensemble, autour de la grande table. Jusqu'ici, il ne se passe pas grand chose, mais l'image donne à voir une maison où règne un joyeux désordre, pleine de vie. Au milieu des sept mouflets, les chats font leur vie. Partout dans la déco, des poissons viennent nous rappeler qu'on est dans une maison de pêcheurs. D'ailleurs, on l'a vue en page de garde, la petite bicoque en bord de mer est bien charmante, il doit faire bon y vivre.

Lire la suite...

lundi, novembre 13 2017

Bien au chaud pour l'hiver

bien chaud hiver littérature enfantineBien au chaud pour l'hiver, Tomoko Ohmura, école des loisirs

Les feuilles mortes s'entassent déjà. L'hiver est bientôt là. Toutes les familles d'animaux vont se préparer tour à tour.
Des toutes petites coccinelles jusqu'aux gros ours, chacun s'affaire, sur une page blanche, puis se couche sur la page suivante, au fond bleu nuit.

Les coccinelles se font un lit de feuilles, les grenouilles des nids de nénuphars, les écureuils font des réserves de baies, noix ou glands.

Lire la suite...

mardi, octobre 17 2017

La noisette

la_noisette_litterature_enfantine.jpgLa noisette, Anne-Florence Lemasson, Dominique Ehrhard, Les grandes personnes, 17€50

Voilà un merveilleux livre pop-up aux découpes précises, aux pliages impeccables, aux formes parfaites, comme on y est habitués avec cet éditeur.

La neige tombe à travers la fenêtre. Dehors, un écureuil se hâte. Alors qu'il prépare ses provisions pour l'hiver, une noisette lui échappe.

Petit à petit, la neige la recouvre, tandis que différents animaux se promènent à leur tour dans le jardin. Une petite souris d'abord, fine et discrète, puis une mésange d'une grande délicatesse et des corbeaux qui se détachent, très impressionnants, sur le blanc de la page.

Lire la suite...

vendredi, octobre 13 2017

Pousse, petite pousse!

pousse-petite-pousse-nobi.jpgPousse, petite pousse! Yuichi Kasano, Nobi nobi, 11€50

Une petite fillette à couettes trouve un jour dans son jardin, une minuscule pousse. Accompagnée d'un chaton, elle décide de prendre soin de la plante. Hop, elle chausse ses bottes et va chercher l'arrosoir. L'effet est fulgurant et ils sont bien surpris de voir la petite pousse devenir si grande si rapidement. Mi amusés mi fascinés, ils suivent la progression de cette version rampante du haricot magique.

La plante investit le jardin, grimpe le long du fil à linge et entre dans la maison. Dans la cuisine, sous les yeux ébahis des mamans (celle de la fillette et celle du chaton), elle ouvre la porte des placards, fait voler les bouteilles. Puis elle s'étend jusqu'à l'arrière du jardin et la façade de la maison.

Lire la suite...

mercredi, octobre 4 2017

Le bondivore géant

Le-Bondivore-Geant.jpgLe bondivore géant, Julia Donaldson, Helen Oxenbury, Kaléidoscope, 13€

D'abord, sur la page de titre, il y a Lapin qui bondit. Il se dirige vers son terrier et, ma foi, la prairie à l'air plutôt tranquille et paisible, c'est même le genre de paysage dans le quel on irait volontiers faire une promenade.
Mais de son terrier sort une grosse et impressionnante voix: "C'est moi, le bondivore géant, aussi horrible que méchant"

Voilà le lapin bien penaud qui va chercher Minette à la rescousse. Elle se propose de s'approcher discrètement du terrier et de sauter sur l'intrus.

"C'est moi, le BONDIVORE GEANT et je t'écraserai comme un taon!" V'là la Minette bien moins courageuse, elle se carapate à son tour et va chercher l'aide de l'ours.

Lire la suite...

vendredi, septembre 22 2017

Tant pis pour la pluie!

tant_pis_pour_la_pluie_litterature_enfantine.jpegTant pis pour la pluie! Stéphanie Demasse-Pottier, Lucia Calfapietra, Grasset jeunesse, 14€90

"Tombe, tombe, tombe la pluie... Aujourd'hui, on s'ennuie."

Un petit garçon, une petite fille et un chien attendent que le temps s'améliore. Ça sent le dimanche matin qui traine en longueur. Dehors pourtant, il se passe plein de choses. Des choses minuscules d'abord: la bergeronnette qui se réfugie sous une feuille, l'escargot bien sûr, qui grimpe le long du mur. Dedans, on s'occupe comme on peut.

Dedans, c'est l'attente. La petite comptine lancinante de la pluie rythme le texte. Dehors il n'y a pas que des animaux, il y a des enfants qui ont le droit, eux, de s'amuser sous l'eau. L'intérieur semble d'autant plus monotone. Quelques caresses pour le chien, quelques graines de nourriture pour le poisson rouge, c'est bien mignon mais ça n'occupe pas toute une journée ça.

Les pages qui représentent l'extérieur sont de plus en plus nombreuses, comme pour montrer que c'est là que ça se passe.

Et puis finalement maman capitule. Allez cirés, bottes et tout le monde dehors. Enfin!

Lire la suite...

samedi, septembre 9 2017

Les animaux magiques

les_animaux_magiques.jpegLes animaux magiques, Florence Vidal, Didier jeunesse, Cligne-cligne, 16€50

Le tout nouveau titre de la collection Cligne-cligne se distingue des autres car il a déjà été édité en France. Cependant il était passé inaperçu et a été redécouvert par hasard par Loïc Boyer, le directeur de la collection qui s'est donné pour mission de dénicher des albums intemporels.

Et intemporel il l'est, les images comme le principe de jeu n'ont pas vieilli pour deux sous.
C'est un méli-melo animalier en seulement deux parties. En haut, le nom de l'animal, et l'image du haut de son corps. En bas, sa description et ses pattes. Quand on mélange les deux, naissent des créatures improbables et un savoureux décalage entre leur nom et leur description.

Lire la suite...

mercredi, septembre 6 2017

Frère Jacques

frere_Jacques_litterature_enfantine.jpegFrère Jacques, Christophe Alline, Didier jeunesse, pirouette, 11€50

Ah, il y a si longtemps que j'espérais trouver ce titre dans la collection pirouette! C'est justement pour son caractère universel que je l'attendais avec une telle impatience. Je me demande bien comment et pourquoi cet air là, particulièrement, à voyagé, de sorte qu'on lui trouve des paroles en mandarin, en langue berbère, en japonais, en russe, en swahili, bref, on la trouve partout.

Quand on se met à la fredonner dans une assemblée de parents venus de tout horizons, chacun peut livrer sa version. On assiste alors à des moments de partages vraiment sympa:

"C'est comment dans votre langue?
-Vous pouvez me la traduire en Français?

-Comment vous prononcez?

-Je n'y arrive pas, attendez, je réessaye... Comme ça? Non?"

Je me souviens d'avoir longuement essayé en vain de chanter la version Cantonaise devant une jeune mère patiente et un brin amusée par ma maladresse.

Lire la suite...

vendredi, septembre 1 2017

Les petits amis de la nuit

les_petits_amis_de_la_nuit.jpegLes petits amis de la nuit, Ilya Green, Didier jeunesse, 11€90

Ilya Green excelle dans l'utilisation de la couleur, n'hésitant pas à remplir totalement la page de motifs fleuris comme dans son tout premier album, Bou et les 3 zours, elle a prouvé qu'elle pouvait aussi exploiter le blanc avec brio dans Mon arbre mais là où je la préfère, c'est quand elle ose le fond noir, surtout pour les tout petits.

Ici, c'est le noir de la nuit, qui n'a rien d'inquiétant, au contraire, il met en valeur et sublime les couleurs du petit héros et de ses amis.

Lire la suite...

lundi, juillet 24 2017

Vite, à la maison!

vite_a_la_maison_litterature_enfantine.jpgVite, à la maison! Yuichi Kasano, école des loisirs, 11€50

Au Japon, quand on arrive chez soi il est de coutume d'annoncer son retour au son de "Tadaima" et on reçoit en général "Okaeri" en réponse, ce qui pourrait être traduit par "coucou, je suis là" et "bienvenu"

C'est ce rituel qui est montré ici, avec le retour d'un garçonnet chez lui. Il va saluer, non les gens comme le veut la coutume mais les animaux de la famille et même le robot, avant d'aller rejoindre ses parents dans le salon de coiffure où ils travaillent, derrière la maison. 

L'enfant est très joyeux de rentrer chez lui et il reçoit un accueil chaleureux: "Wouf! Wouf!", "bloub... bloub..." , jusqu'au Biip biip du robot, chacun lui répond à sa façon. 

Lire la suite...

- page 2 de 22 -