Mot-clé - dès 2 ans

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, juillet 1 2018

Tout petit

Tout petit, Marie Sellier, Ilya Green, Casterman, 14,95

Les yeux clos, les joues roses, les petits poings serrés, tout dans ce bébé respire la sérénité. Il est d'abord présenté seul, paisiblement endormi, confiant.

"Mon tout petit, mon tout petit plein de vie, sur cette terre, il y a bien plus grand que toi".

Poc, le chien, maman et papa, mais aussi l'arbre du jardin, vont accompagner le bébé dans sa découverte de son environnement.

Lire la suite...

mercredi, juin 20 2018

Et le matin quand le jour se lève/ Et le soir quand la nuit tombe

Et le matin quand le jour se lève, Anne Crauzas, MeMo

Et le soir quand la nuit tombe, Anne Crauzas, MeMo

Ces deux albums complémentaires explorent les activités des animaux à l'aube et au crépuscule.
Nocturnes ou diurnes, chacun a ses petits rituels à ces deux moments clés de la journée.

Au petit matin, maman chouette ferme un oeil, tandis que ses bébés dorment déjà. Les hérissons vont au lit alors que les oiseaux se mettent à chanter.

Au coucher du soleil, on retrouve les mêmes personnages, dans le même ordre. Des histoires se tissent alors, entre les deux albums. C'est parce qu'ils apprenaient à voler que les bébés chouettes sont si fatigués, les oiseaux sortent d'une nuit de sommeil, les pattes bien accrochées aux branches.

Lire la suite...

vendredi, juin 15 2018

Un petit pas de géant

Un petit pas de géant, Tony Johnson, Hadley Hooper, école des loisirs,

Avec son petit sac à dos, son sourire enjoué et son oeil malicieux, Lizzie a l'air tout à fait à l'aise dans le square. Elle l'explore d'ailleurs sans inquiétude, pendant que maman bouquine sur un banc.

Jusqu'au moment où elle aperçoit un chien. La fillette se fige net.

Le monsieur qui promène l'animal fait les présentations: il s'agit d'une chienne, Cécile. Et elle ne mord pas, n'aboie jamais sur les enfants. Petit pas par petit pas, il rassure Lizzie et l'invite à se rapprocher de la chienne, à la promener, la caresser.

Il s'agit pour Lizzie de surmonter sa peur à chaque étape, le vieux monsieur valorise les progrès en soulignant que chaque avancée est un petit pas de géant.

Lire la suite...

vendredi, mai 18 2018

Mais où est Momo?

Mais où est Momo? Andrew Knapp, les grandes personnes, 10€

Momo, c'est le cabot qui sur la couverture nous regarde avec sa tête penchée sur le côté. Il louche un peu Momo, mais pour jouer à cache-cache, c'est le plus fort.

Sur chaque double de gauche, il est photographié dans un espace différent (librairie, jardin, cuisine, fête foraine etc), plus ou moins dissimulé dans l'image. Le jeu c'est de le trouver mais également d'y trouver trois objets, présentés hors contexte sur la page de droite.

Un cherche-et-trouve adapté aux plus jeunes des lecteurs. Il faut dire que les bébés n'ont pas leur pareil pour dénicher le détail de l'image, ils ne se lassent pas de faire des recherches, tous sens en éveil, et de faire des liens entre les différentes choses qu'ils rencontrent. Alors mettre en relation l'image de la page de droite, et celle de gauche, c'est largement dans leurs cordes.

Lire la suite...

jeudi, avril 19 2018

Imagier mouvementé

Imagier mouvementé, Véronique Joffre, Thierry Magnier, 11€90

J'aime les imagiers quand ils sont créatifs, stimulants pour l'imaginaire, surprenants.
Ici, on est loin des images figées de l'imagier classique, dans lesquels la plupart du temps ce sont les objets du quotidien qui sont représentés.

Véronique Joffre n'illustre pas ici des noms mais des verbes. Qui sont incarnés par des animaux sauvages ou familiers, représentés en plein mouvement.

 

Lire la suite...

lundi, avril 16 2018

Pas de géant

Pas de géant, Anaïs Lambert, éditions des éléphants, 14€

"Ce matin, je me suis préparé". Le petit bonhomme qui nous dit ça est montré de dos, prêt à partir à l'aventure. On ne le reverra qu'à la fin de l'album, le reste du récit étant illustré en vue subjective, à travers ses yeux.

C'est donc à hauteur d'enfant que nous visitons le jardin. Le combat féroce annoncé par le texte oppose deux scarabées, la course folle et gluante est bien sûr celle de deux escargots sur une feuille. De l'enfant, on voit les bottes de pluie, les mains.

Lire la suite...

vendredi, avril 13 2018

Les mémés parlent aux bébés

Les mémés parlent aux bébés, Annie Gallay, Béatrice Maillet, Compagnie du Bazar au terminus, mai 2017.

 

A tous petits, petits pas à tout petits pas-pas, les mémés parlent aux bébés. Et nous suivons avec joie ces pas qui trébuchent et avancent tout doucement. Un pas joyeux, un pas rythmé, un pas d’humour, un autre qui fait des rimes, un pas au Nicaragua, un pas pour bébé, un pas pour mémé, un pas pour bébé, un pas pour mémé… Les vieux les enfants ont les mêmes joies, les mêmes bleus, les mêmes yeux, les mêmes cheveux. Les enfants les vieux « toujours vont devant pour attraper la vie, les vieux les enfants, leur manque des dents pour croquer dans les pommes et avoir l’air sérieux, les enfants, les vieux… » (Chanson de Michelle Bernard)

 

Lire la suite...

lundi, mars 26 2018

Le rendez-vous de Monsieur Chat

Le rendez-vous de Monsieur chat, Marie Poirier, les grandes personnes

Cette histoire toute en image, en linogravures lumineuses, nous entraine à la poursuite de Monsieur Chat, qui lui même suit une fillette.

Des personnages, nous ne voyons que le dos et parfois moins encore: Monsieur Chat se dissimule dans les feuillages, parfois on ne perçoit de lui que le bout des oreilles. Mais sa silhouette noire se détache nettement sur la page et les enfants, bien vite, la repèrent et la pointent.  La petite fille, elle, a une longue chevelure, surmontée d'un chapeau jaune. Etonnamment, les enfants s'y intéressent généralement moins qu'au félin et moins même qu'à la tache ronde du soleil, visible sur toutes les pages sauf une, et que l'on voit grossir au fil du récit.

Lire la suite...

vendredi, février 16 2018

Parfois je me sens

Parfois je me sens, Anthony Browne, kaléidoscope 9€90

L'éditeur Kaléidoscope réédite, en version cartonnée, trois albums d'anthony Browne, qui mettent en scène Marcel, son personnage fétiche. Des trois, mon préféré est "parfois je me sens", pas seulement parce qu'il aborde le thème actuellement très recherché des émotions mais pour ses qualités intrinsèques.

La plupart du temps, le petit chimpanzé est montré en gros plan, ses émotions très lisibles sur son visage. Sauf lorsqu'il s'agit de montrer qu'il se sent seul, il est alors tout petit, posé tout en bas d'une page blanche.

Lire la suite...

mercredi, février 14 2018

Le cache-cache des animaux

Le cache-cache des animaux, Tomoko Ohmura, école des loisirs, 11€50

C'est le chien qui compte. Il devra chercher tour à tour trois autres animaux, dissimulés dans la maison.

Et ce n'est pas si simple. D'ailleurs, le petit lecteur qui cherche dans chaque image l'animal caché peut hésiter un peu. Le dessin de Tomoko Ohmura est toujours très lisible mais cette fois ci elle joue à nous perdre en mettant dans l'image différents motifs qui pourraient évoquer le pelage d'un animal.
Et puis, on a un handicap par rapport au chien: on ne sait pas exactement qui on cherche.

Lire la suite...

- page 1 de 22