Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Yuichi Kasano

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, octobre 13 2017

Pousse, petite pousse!

pousse-petite-pousse-nobi.jpgPousse, petite pousse! Yuichi Kasano, Nobi nobi, 11€50

Une petite fillette à couettes trouve un jour dans son jardin, une minuscule pousse. Accompagnée d'un chaton, elle décide de prendre soin de la plante. Hop, elle chausse ses bottes et va chercher l'arrosoir. L'effet est fulgurant et ils sont bien surpris de voir la petite pousse devenir si grande si rapidement. Mi amusés mi fascinés, ils suivent la progression de cette version rampante du haricot magique.

La plante investit le jardin, grimpe le long du fil à linge et entre dans la maison. Dans la cuisine, sous les yeux ébahis des mamans (celle de la fillette et celle du chaton), elle ouvre la porte des placards, fait voler les bouteilles. Puis elle s'étend jusqu'à l'arrière du jardin et la façade de la maison.

Lire la suite...

mardi, septembre 26 2017

Vite, à la rivière!

Vvite_a_la_riviere.jpgite, à la rivière! Yuichi Kasano, Nobi nobi, 12€

Il est déjà tout équipé, le bambin qui s’apprête à nous entrainer dans son sillage vers la rivière et son impatience est palpable. Le trajet jusqu'à la baignade est déjà une promesse de plaisirs: même si ça grimpe dur en vélo, on sent que la promenade est un plaisir.

Il file, il file et son père peine à le suivre, mais arrivé au bord de l'eau il fait à peine une petite halte, son objectif est un peu en amont.

Alors il remonte le cours d'eau, toujours à vive allure, et ne prend le temps de s'arrêter ni pour ramasser des cailloux avec son ami Také, ni pour construire un barrage avec Yasuko, ni pour la course de bateaux feuille. Ce qu'il cherche à atteindre, c'est la cascade, qui forme un toboggan naturel. Et aujourd'hui, il va descendre tout seul, sans l'aide de son père (ça tombe bien, il a besoin d'une pause le pauvre, après cette folle course)

Lire la suite...

lundi, juillet 24 2017

Vite, à la maison!

vite_a_la_maison_litterature_enfantine.jpgVite, à la maison! Yuichi Kasano, école des loisirs, 11€50

Au Japon, quand on arrive chez soi il est de coutume d'annoncer son retour au son de "Tadaima" et on reçoit en général "Okaeri" en réponse, ce qui pourrait être traduit par "coucou, je suis là" et "bienvenu"

C'est ce rituel qui est montré ici, avec le retour d'un garçonnet chez lui. Il va saluer, non les gens comme le veut la coutume mais les animaux de la famille et même le robot, avant d'aller rejoindre ses parents dans le salon de coiffure où ils travaillent, derrière la maison. 

L'enfant est très joyeux de rentrer chez lui et il reçoit un accueil chaleureux: "Wouf! Wouf!", "bloub... bloub..." , jusqu'au Biip biip du robot, chacun lui répond à sa façon. 

Lire la suite...

samedi, novembre 5 2016

Le poisson rouge de Nanami

le_poisson_rouge_de_Nanami_Kasano_litterature_enfantine.jpgLe poisson rouge de Nanami, Yuichi Kasano, école des loisirs 12€70

Ce n'est pas la première fois que Yuichi Kasano nous offre un album à la limite entre l'histoire et le documentaire. Ici, il raconte la vie de Léo, un petit poisson rouge, de sa naissance dans une ferme piscicole du Japon jusqu'à son adoption par la petite Nanami.

Cette hybridité entre le documentaire et le récit se retrouve dans les illustration, qui mêlent des grandes images et des vignettes qui apportent des précisions. Léo, d'abord petit œuf anonyme parmi ses semblables, est désigné sur chaque image par une petite flèche rouge.

Lire la suite...

mardi, mars 10 2015

Tu nous emmènes?

tu_nous_emmenes_interieur.jpgTu nous emmènes? Yuichi Kasano, école des loisirs 11€50

isbn: 9782211088602

Il se dégage de chaque album de Yuichi Kasano une clarté, une évidence, une limpidité qui n'a pas son pareil.

Dans ce nouvel album, il nous emmène, effectivement, dans l'histoire. Et on le suit volontiers. Sur la page de titre, l'histoire commence. On y voit un petit garçon et son papa, marteau à la main, qui construisent un biplan: "tap tap tap tap!"

Suit une pleine page qui nous le montre de face, maintenant peint en rouge, et le sourire du père en dit long sur la satisfaction du travail accomplit. "Ça y est! L'avion est terminé."

Une place à l'avant pour papa une autre à l'arrière pour l'enfant, chouette, on va pouvoir survoler les champs. Mais le chien voudrait bien en être, lui aussi. Aussitôt dit, aussitôt fait, avec quelques planches, papa cloue la niche sur l'aile de l'avion.

Lire la suite...