Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, octobre 6 2017

Pfff...

pfff_dubois_litterature_enfantine.jpgPfff..., Claude K. Dubois, Pastel

Merle et Roro s'éclatent bien à jouer à la tablette. Mais papa, ce vilain rabat-joie, la confisque sans ménagement. En plus, il leur demande d'aller jouer dehors. Carrément. Dehors, c'est bien connu, on s'y ennuie. Un ennui fort, un ennui palpable, un ennui implacable. On pourrait presque dire que s'ennuyer à ce point c'est un job à plein temps pour les deux petiots. Ils s’ennuient à voix haute, ostensiblement.

Quand papa multiplie les propositions de jeu, Merle et Roro trouvent toujours une bonne raison de refuser, au point qu'il finit par proposer de gonfler la piscine.

La piscine quoi, n'importe quel gamin devrait sauter de joie à cette idée.
Ben non. Merle trouve l'eau trop froide et Roro se plaint qu'il n'a pas de bonnet.

Mais heureusement, Pinson passe par là.

Lire la suite...

lundi, octobre 2 2017

Raoul, T'aurais pu prévenir avant de partir...

raoul_t__aurais_pu_prevenir_avant_de_partir.jpgRaoul, T'aurais pu prévenir avant de partir, Michel Van Zeveren, Pastel, 13€50

Il y a des livres qu'on attend avec une légère appréhension. 

Ok, le premier était parfait, le second pas décevant, mais y a-t-il vraiment un filon pour en faire un troisième opus?

Là en plus, j'avoue que j'étais un peu sceptique sur le thème central de l'album.

Dans cet épisode, Raoul perd son grand-père. Son papipa avec le quel il avait une relation amicale et pleine de tendresse dans Mais c'est une fille.

J'étais pas trop chaude pour le voir mourir moi, ce personnage là, je m'y étais attachée. Et puis, disons le, j'avais peur du côté pathos qu'il n'est pas facile de tenir à distance quand on aborde le deuil avec les enfants.

Mais comme le titre prêtait à sourire, j'ai tout de même voulu le voir.

Lire la suite...

mercredi, septembre 13 2017

Petit escargot rouge

Le-petit-escargot-rouge.jpgPetit escargot rouge, Rascal, pastel, 10€50

C'est un éloge de la lenteur et de la contemplation que cet album. Une seule phrase s'y déroule, lentement, un unique mot par page. Un petit escargot, posé sur le papier comme s'il était tamponné, se promène dans un environnement à sa mesure. Il se détache en rouge sur la page blanche. Autour de lui, le décors minimaliste contraste par sa couleur noire.

Alors que le texte morcelle le temps, l'image instaure une continuité, puisque chaque élément coupé sur la page de droite se poursuit sur la double page suivante.

Lire la suite...

samedi, novembre 12 2016

Raoul, Mais c'est une fille!

raoul_mais_c__est_une_fille.pngRaoul, Mais c'est une fille! Michel Van Zeveren, Pastel, 13€50

Dans cet album on retrouve Raoul, le petit loupiot qu'on a déjà rencontré dans l'opus précédent, Attendez! Je suis pressé! Il est toujours aussi adorable et ses paroles, comme celles de ses parents sonnent toujours aussi juste. 

Si vous connaissez le premier album vous savez que Raoul est du genre bambin plutôt sympathique et qu'il a des parents bienveillants même s'ils sont parfois un peu dépassés par les questions de leur loupiot. Vous vous souvenez aussi sans doute que Raoul était promis à être grand-frère dans un avenir proche.

Pour ceux d'entre vous qui ne connaissez pas l'album précédent, pas de panique, celui là se suffit à lui-même (mais il donne une furieuse envie d'acheter le premier pour prolonger le plaisir).

Lire la suite...

jeudi, octobre 20 2016

La fourmi et le loup

La fourmi et le loup, Jeanne Ashbé, Pastel, 13€50la_fourmi_et_le_loup_ashbe_litterature_enfantine.jpeg

Avec un loup énorme et une fourmi minuscule, l'image de couverture annonce déjà un jeu sur l'échelle et les points de vue que l'on va trouver à l'intérieur. Le texte poursuit sur cette voie: nous suivons une toute petite petite petite fourmi qui s'est aventurée sur la grande grande grande table d'une maison isolée dans la forêt.

Le focus sur la fourmi implique nécessairement une adaptation de l'échelle: De la table on ne voit qu'un angle et un des pieds. Déjà le hors champ prend une grande place dans le récit. La fourmi escalade un "grand grand grand petit pot". Certes il est gigantesque pour la fourmi, mais l'auteure ne saurait omettre de préciser qu'il est tout de même petit, ce qui semble faire partie intégrante de sa dénomination. Dénomination qui ne sera complète que lorsqu'on aura tourné la page et découvert qu'il s'agit d'un petit pot de beurre. Moins emblématique que la chevillette qui va choir quelque pages plus tard, ce petit pot là nous suffit à identifier dans quel monde nous sommes transportés.

Lire la suite...

mercredi, septembre 21 2016

Le bain de berk

Le_bain_de_berk_Beziat_Pastel.jpgLe bain de berk, Julien Béziat, Pastel, 13€50

Le bain est presque prêt. L'enfant qui va sans doute le prendre a laissé la porte entrouverte, on peut apercevoir ses jouets sur le rebord de la baignoire. A coté du flacon de savon, l'eau coule. Mais c'est quand on s'approche qu'on se rend compte qu'on frôle la catastrophe: Berk le doudou est en équilibre instable au bord de l'eau. En une seconde, c'est le drame. Plouf, le voilà dans l'eau. Panique chez les jouets de bain. Penchés au-dessus de l'eau, ils s'affolent: "Berk se noie!"

Lire la suite...

mercredi, juin 29 2016

La vie d'aventurier

la_vie_d__aventurier_bossard.jpgLa vie d'aventurier, Jean Bossard, Pastel 11€

C'est l'histoire de Karl et Lütti qui, aujourd'hui, gardent Terro, le bébé de Birgit.

Le texte ne nous dit pas qui ils sont mais l'illustration nous renseigne: Karl est manifestement un adulte et Lütti un enfant.

Lütti emporte avec lui une couverture rose, de la quelle s'échappent ses jouets: une toupie, une poupée, un cube.

Est-ce à cause de la couleur de la couverture? De la poupée? De ses cheveux un peu longs? Ou parce qu'il fait du baby-sitting? Tous les enfants à qui j'ai lu cet album ont d'abord pensé que c'était une fillette.

Peu importe, voilà donc le petit garçon, accompagné de son... Grand frère? Père? Ami? Bref accompagné de Karl, et ils doivent veiller sur Tero qui, lui, est déjà en train de manger de l'herbe dans le jardin. Oh oh, il est temps de faire une petite promenade.

Lire la suite...

dimanche, mai 17 2015

Nos petits enterrements

nos_petits_enterrements.jpegNos petits enterrements Ulf Nilsson, Eva Eriksson, Pastel

C'est l'été, dans la maison familiale les enfants semblent désœuvrés. Quand Esther, l’aînée trouve un bourdon mort, elle y voit une occasion d'occuper la journée. On va l'enterrer. Les enfants rejouent à la perfection les rituels qui accompagnent la mort: cérémonie en grandes pompes avec poème et larmes.

Esther se prend au jeu. Après tout, la campagne est pleine d'animaux morts, quelqu'un doit bien se dévouer pour les enterrer. Les voilà partis à la recherche d'un animal un peu plus conséquent qu'un insecte. Quand ils découvrent enfin une musaraigne, ils organisent des funérailles à la hauteur. Lolo, le benjamin de la bande n'a pas l'air de vraiment comprendre ce qu'est la mort. Il interroge les plus grands qui répondent avec leurs mots d'enfants:

Lire la suite...

mercredi, avril 4 2012

Au monde

au_monde.jpgAu monde Rascal Pastel 13€

isbn: 978-2-211-2083-1

Qu'il est doux, tendre et touchant, ce bébé endormi sur la couverture.

C'est une fillette, née dans une famille où tout le monde la reconnait. "Elle à mon nez, mes oreilles de musicienne, la carrure de notre famille", qui n'a pas déjà entendu ça?

Pour chaque membre de la famille, Rascal utilise une technique d'illustration différente, fusain, crayons de couleurs, pastels etc. comme pour appuyer le message selon le quel, malgré toute nos ressemblances, nous sommes tous différents. Et toujours, un visage en gros plan, qui va captiver le regard du petit lecteur à qui on adresse le livre.

Lire la suite...

vendredi, octobre 21 2011

Morse, où es-tu?

9782211205979.jpgMorse, où es-tu? S. Savage Pastel 12€

isbn: 978-2-211-20597-9

Le gardien du zoo est paisiblement endormi, tout comme l'ours et l'éléphant dans leurs enclos. Mais dans son petit bassin, le morse affiche un sourire en coin. Par les grilles grandes ouvertes, il prend la poudre d'escampette. Il va ensuite se fondre dans les rues de la ville, alors que le gardien n'y voit que du feu.

Lire la suite...

- page 1 de 2