Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Olivier Philipponneau

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, novembre 30 2017

Il elle lui

I03_livre-couv_05_exe.inddl elle lui, Alice brière-Haquet, Raphaële Enjary, Olivier Philipponneau, 3œil 12€

Elle est rouge et aime les fraises, il est jaune et aime le camembert, mais leur amour les réunit, un amour tout bleu, comme le petit cœur qui flotte dans l'air quand ils sont ensemble. Si bien que nait le tout petit, il est carré comme ses parents et lui, il est bleu.

Lui va changer leur vie, pour le meilleur et pour le moins chouette, avec des chamboulements et des joies.

Maintenant, elle il et lui sont trois, et leur histoire ne fait que commencer alors qu'on referme l'album.

Lire la suite...

mercredi, mai 18 2016

Le ballon de Zébulon

le_ballon_de_zebulon_Briere-Haquet__Philipponneau.jpgLe ballon de Zébulon, Alice Brière-Haquet, Olivier Philipponneau, Auzou

Zébulon aime son ballon tout doux, tout rouge, il l'emporte partout comme un doudou. Mais un jour la ficelle lui échappe. Voilà Zébulon tout seul dans le noir, désemparé. La chouette vient alors à son secours: "Petit Zébulon, arrête de pleurer, ton ballon, on va le retrouver, un de perdu, dix de retrouvés!". Ils cherchent ensemble, se précipitant dès qu'ils aperçoivent de loin une tâche rouge dans le noir de la nuit.

En vain, car les ronds de couleurs se révèlent tour à tour être fleurs, fraises, pommes.

Lire la suite...

samedi, février 23 2013

Perdu!

Perdu_int_exe.inddPerdu! A. Brière-Haquet O. Philipponneau éditions MeMo 12,20€

isbn: 978-2-35289-124-6

"Quand lundi on m'a amené pour me perdre dans la forêt, j'ai semé des fraises des bois... Il y en avait déjà des tas! Pour retrouver mon chemin, ça m'a pris jusqu'au lendemain." Ainsi, chaque jour de la semaine, la même scène se rejoue: après les fraises, ce sont des bonbons au miel, puis des pièces d'or qui sont semés. A priori, on peut penser que c'est un livre susceptible de faire peur aux plus petits. C'est aussi ce que semble indiquer la couverture noire et le point d'exclamation. Mais le petit lutin qui s'est aventuré au sommet du P majuscule, ne parait nullement inquiet.

Lire la suite...