Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Emily Gravett

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, novembre 15 2017

Ringard

ringard littérature enfantineRingard, Emily Gravett, Kaléidoscope, 13€

Harbert avait un bonnet, tout douillet, tout coloré, tricoté par sa grand-mère. Mais voilà,  quand il arrive devant les autres, le verdict est sans appel. Ce bonnet est RINGARD.

Alors, Harbert va tenter de suivre la mode. Il va s'efforcer d'avoir, lui aussi, le couvre-chef qui va bien. Avec son style dynamique et coloré, Emily Gravett se moque en image des phénomènes de mode. Les chapeaux adoptés par les autres protagonistes sont tous plus ridicules les uns que les autres. Mais, puisque tous portent peu ou prou le même modèle, c'est qu'il est tendance. Seul le pauvre Harbert a décidément toujours un temps de retard.

Lire la suite...

mercredi, janvier 27 2016

Lièvre et ours sous la neige

lievre_et_ours_sous_la_neig.jpgLièvre et ours sous la neige, Emily Gravett, Kaléidoscope, 11€80

Vous vous souvenez de lièvre et ours, les deux compères que nous avons déjà rencontrés lors d'une partie de pêche? Mais si, on avait remarqué que Lièvre semblait avoir un certain ascendant sur son pote, d'ailleurs, si Ours semblait véritablement adorer la pêche, son ami subissait plutôt la balade.
Bon, cette fois, c'est différent. La neige, on pourrait supposer que c'est l'environnement adoré d'un ours. D'un ours blanc sans doute. Mais cet ours là, on le sent un peu sceptique. Alors que le texte décrit les jeux des deux amis, l'image montre que Ours s'enfonce dans la poudreuse au lieu d'y laisser de délicates traces, qu'il tremble de froid et que si ours de neige il y a, c'est juste parce qu'il a été recouvert malgré lui.

Lire la suite...

samedi, juin 27 2015

Lièvre et Ours vont à la pêche

lievre_et_ours_vont_a_la_peche.jpgLièvre et Ours vont à la pêche Emily Gravett, kaléidoscope

Ours ADORE la pêche. D'ailleurs, c'est lui qui ouvre la marche, canne sur l'épaule, il semble impatient. Lièvre, lui, suit en portant tout le matériel. Il n'a pas l'ai d'être à la fête, il regarde même les asticots avec un air franchement sceptique.

Qu'importe, Ours se régale, même si sa première prise est... Le chapeau de Lièvre. Il ne se décourage pas et repart à l'assaut de la rivière, cette fois armé d'une épuisette. Avec la quelle il pêche une grenouille qui, paf, saute en plein sur la tête de Lièvre.

Le texte est très court et sobre, mais le dessin extrêmement expressif.

Lire la suite...