Mot-clé - Didier jeunesse

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, juin 26 2018

Gros glouton et p'tit malin

Gros glouton et p'tit malin, Coline Promeyrat, Rémi Saillard, Didier jeunesse, 12€50

Maman confectionne un gâteau. La farine, les oeufs, le sucre... Mais, il manque un ingrédient essentiel! Pour faire gonfler la pâte, il faut un sachet de sody-soda! Hop, elle envoie son petit garçon chez l'épicier du village.

Seulement voilà, sur le chemin du retour, un ours se dresse devant lui. Il n'est pas du genre loquace, mais il est glouton! Il avale tout rond le garçon et le sachet de levure en prime. La maman s'inquiète de ne pas voir revenir son fils, elle envoie donc sa fille à sa rencontre. Elle arrive à son tour devant l'ours qui ne fait d'elle qu'une bouchée. C'est ensuite au tour du père de partir à la recherche des enfants. Hop, avalé à son tour.

Vous l'aurez compris, nous avons affaire à un conte en randonnée dans le quel le prédateur va dévorer tous les protagonistes les uns après les autres.

Lire la suite...

lundi, juin 18 2018

Bonjour

Bonjour, Alastair Heim, Alisa Coburn, Didier jeunesse, 14€

Il a tout du gentleman cambrioleur, ce renard et pour tout dire, on se prend de sympathie pour lui dès les premières pages, alors qu'il s'introduit dans une grande demeure bourgeoise, au style géorgien.

C'est qu'il a du pep's et ne manque pas d'humour. Il virevolte, très à l'aise, de pièce en pièce en saluant gaiment tous les objets qu'il dérobe.

Hop, avalé le festin, subtilisée l'argenterie, envolé le tapis. Prestement, il retire les toiles de leurs cadres.

Lire la suite...

lundi, juin 4 2018

Où tu vas comme ça?

Où tu vas comme ça? Gilles Bizouerne, Bérangère Delaporte, Didier jeunesse
Fillette se promène dans la forêt. Imprudente la mouflette? Peut-être, en tout cas, elle ne semble pas inquiète pour deux sous. Et quand le loup surgit devant elle, ça ne la perturbe pas plus que ça. C'est même semble-t-il avec plaisir qu'elle accepte qu'il l'accompagne, quand il propose de la guider dans la nuit qui ne va pas tarder.

Les voilà en route, Fillette en tête, sur la page de droite, alors que derrière elle, sur celle de gauche, le loup se lèche déjà les babines.

Mais voilà qu'un nouveau personnage pointe le bout de son chapeau.

Lire la suite...

mercredi, janvier 24 2018

Cavale

Cavale, Stéphane Servant, Rebecca Dautremer, Didier jeunesse, 20€

Au moment d'écrire mon billet sur cet album, je repense aux dix droits du lecteur, dont je vous parlais la semaine dernière.

Et plus particulièrement au dernier, le droit de se taire. Ce livre, je l'ai depuis plusieurs semaines, je le lis beaucoup et, foncièrement, je n'ai pas envie de le commenter.

Quand je lis un livre à un enfant, souvent je rêve de savoir ce qu'il en pense, j'ai envie de savoir comment cette histoire à raisonné en lui, comment il l'interprète. J'ai envie de savoir si cette lecture fera de lui un enfant un peu différent de ce qu'il était avant.
Parfois, les bambins me font un beau cadeau, ils me disent ce qu'il en est. Mais, la plupart du temps, ils restent silencieux. Et je ne les interroge pas, je respecte bien trop le droit de se taire. La lecture est une expérience de l'intime, l'effet que produit le livre sur les enfants leur appartient, ça ne me regarde pas, je n'ai plus qu'à gérer cette frustration, ça fait partie du boulot.

Alors pourquoi moi je suis obligée d'en parler, hein? Moi aussi j'ai fait une expérience intime à la lecture de cet album, il a sucité en moi des émotions, des réflexions que j'ai bien envie de garder pour moi.

Mais voilà, en tant que blogueuse, comme en tant que formatrice en littérature enfantine, il faut bien que je le commente un minimum. Je ne peux pas me contenter de dire il est super, achetez-le, lisez-le, et voilà.

C'est qu'on attend de moi un minimum d'analyse, se contenter de dire qu'on l'a aimé c'est bien gentil mais ce n'est pas digne d'une critique qui se veut un peu professionnelle. Bon. Alors c'est parti, je me prête au jeu du commentaire de texte, de l'analyse de l'image, du décorticage de l'oeuvre. Mais, autant vous le dire tout de suite, tout cela ne reflétera en rien les qualités de l'album, cette chronique est vouée à être décevante. Pour moi au moins.

 

Lire la suite...

vendredi, octobre 27 2017

P'tite Pousse

p__tite_pousse_litterature_enfantine.jpgP'tite Pousse, Cécile Hudrissier, Didier jeunesse, 12€90

P'tite pousse est née du désir d'enfant d'une vieille dame. Un désir fou, nourrit d'espoir et de patience. Une petite graine déposée dans un pot, avec du terreau et la pluie pour l'arroser a donné vie à cette étrange petite merveille, plus légère qu'une coccinelle, plus petite qu'un pouce.

La vieille dame, dont on ne voit que les mains, possède la fillette et veut la garder "jusqu'à la fin des temps", elle sera son secret.
Mais la fillette, en grandissant, à besoin de liberté.

Elle casse la vitre de la fenêtre et s'en va, sans se retourner, à la découverte du monde.

Étamines au vent, elle file sur le chemin de la liberté.

Lire la suite...

mercredi, octobre 11 2017

La complainte de Gecko

complainte-de-gecko.jpgLa complainte de Gecko, Marie Brignone, Elodie Nouhen, Didier jeunesse, 12€50

Après avoir passé la journée à manger des insectes, Gecko cherche le sommeil. En vain. Le Clic-clac incessant de Luciole l'empêche de dormir. Il va en référer à Lion, digne représentant de l'autorité dans la jungle. Renseignement pris, Luciole ne clignote pas sans raison, elle apporte son aide à Pivert qui cherche à annoncer un danger. Interrogé à son tour, il explique que tout ça, c'est de la faute de bousier, qui roule des boules de crottes.

Vous l'aurez compris, nous avons affaire à un conte en randonnée où chacun justifie son acte par celui de l'animal suivant.

A chaque protagoniste est associé une onomatopée, qui contribue à rythmer le récit, en association avec la répétition de la phrase prononcée par le lion: "Quel charivari! Oh, quel charivari! On veut dormir ici!"

Lire la suite...

samedi, septembre 9 2017

Les animaux magiques

les_animaux_magiques.jpegLes animaux magiques, Florence Vidal, Didier jeunesse, Cligne-cligne, 16€50

Le tout nouveau titre de la collection Cligne-cligne se distingue des autres car il a déjà été édité en France. Cependant il était passé inaperçu et a été redécouvert par hasard par Loïc Boyer, le directeur de la collection qui s'est donné pour mission de dénicher des albums intemporels.

Et intemporel il l'est, les images comme le principe de jeu n'ont pas vieilli pour deux sous.
C'est un méli-melo animalier en seulement deux parties. En haut, le nom de l'animal, et l'image du haut de son corps. En bas, sa description et ses pattes. Quand on mélange les deux, naissent des créatures improbables et un savoureux décalage entre leur nom et leur description.

Lire la suite...

mercredi, septembre 6 2017

Frère Jacques

frere_Jacques_litterature_enfantine.jpegFrère Jacques, Christophe Alline, Didier jeunesse, pirouette, 11€50

Ah, il y a si longtemps que j'espérais trouver ce titre dans la collection pirouette! C'est justement pour son caractère universel que je l'attendais avec une telle impatience. Je me demande bien comment et pourquoi cet air là, particulièrement, à voyagé, de sorte qu'on lui trouve des paroles en mandarin, en langue berbère, en japonais, en russe, en swahili, bref, on la trouve partout.

Quand on se met à la fredonner dans une assemblée de parents venus de tout horizons, chacun peut livrer sa version. On assiste alors à des moments de partages vraiment sympa:

"C'est comment dans votre langue?
-Vous pouvez me la traduire en Français?

-Comment vous prononcez?

-Je n'y arrive pas, attendez, je réessaye... Comme ça? Non?"

Je me souviens d'avoir longuement essayé en vain de chanter la version Cantonaise devant une jeune mère patiente et un brin amusée par ma maladresse.

Lire la suite...

vendredi, septembre 1 2017

Les petits amis de la nuit

les_petits_amis_de_la_nuit.jpegLes petits amis de la nuit, Ilya Green, Didier jeunesse, 11€90

Ilya Green excelle dans l'utilisation de la couleur, n'hésitant pas à remplir totalement la page de motifs fleuris comme dans son tout premier album, Bou et les 3 zours, elle a prouvé qu'elle pouvait aussi exploiter le blanc avec brio dans Mon arbre mais là où je la préfère, c'est quand elle ose le fond noir, surtout pour les tout petits.

Ici, c'est le noir de la nuit, qui n'a rien d'inquiétant, au contraire, il met en valeur et sublime les couleurs du petit héros et de ses amis.

Lire la suite...

mercredi, juillet 12 2017

La souris philosophe

la_souris_philosophe.jpgLa souris philosophe, Michel Piquemal, Joanna Boillat, Didier jeunesse, 12€50

Tout commence là où finit la fable de La Fontaine, quand le rat (ici une souris) délivre le roi des animaux. Vous vous en souvenez? C'est celle dont est tirée le fameux "on a toujours besoin d'un plus petit que soi".

Ici donc, la souris rend service au Lion, en le délivrant du filet dans le quel il est pris, non par reconnaissance mais par simple altruisme, comme ça, parce qu'elle est sympa. C'est en tout cas ce qu'on croit au départ.

Le roi, bon, il semble un peu vexé d'avoir eu besoin d'elle, il est un peu vaniteux. Mais tout de même, il lui promet de ne jamais lui faire de mal.

Cela tombe bien, elle va se révéler être un sujet bien effronté.

Car, sitôt libérée, elle va demander à être sacrée reine à la place du roi.

Lire la suite...

- page 1 de 5