Mot-clé - Didier Jeunesse

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi, octobre 17 2018

Groléfant et Tit'souris

Groléfant et Tit'souris, histoires de bêtes, Pierre Delye, Ronan Badel, Didier Jeunesse, 13€10

Est-il nécessaire de se ressembler pour être amis? Où simplement d'avoir le sentiment qu'on est pareils?

Quand Tit'souris rencontre Groléfant, elle ne voit que leurs points communs : couleur, nombre de pattes, présence d'une queue, pas de doute, ils sont faits pour s'entendre !

Et, de fait, dans la relation amicale qui se tisse au fil des pages, ils ne cessent de se percevoir comme semblables.

Le ressort comique récurant dans les différentes saynètes reposera sur la différence de taille entre les personnages, qu'ils n'ont de cesse de nier.

Lire la suite...

dimanche, février 15 2015

Qu'est ce qu'on écoute dans la voiture?

comptines_tsiganes.jpgComptines et berceuses tsiganes Nathalie Soussana, Jean-Christophe Hoarau  Illustrations Nathalie Novi Didier Jeunesse Comptines du monde

C'est les vacances. On a de la chance dans la famille Chlop, on part quelques jours.

Après quelques heures de routes, on arrivera enfin en Bretagne, chouette, on a bien besoin de quitter Paris.
Les bagages sont prêts, les mouflettes sont au taquet.

On n'a pas oublié la clef de la maison et on a même prévu le pique-nique.

Alors, qu'est ce qu'il manque?
Nous n'avons pas de lecteur dvd, les filles ne peuvent pas lire dans la voiture, ça les rend malades, il faut de quoi les occuper 5 heures.

Un peu de musique s'impose. Le truc c'est de trouver les chansons ou histoires que toute la famille aime écouter. De ma cadette de 4 ans à ses parents, en passant par la mouflette de 9 ans. A priori, ça ne semble pas évident.

Lire la suite...

mercredi, février 18 2009

Et après...

Et après... Malika doray Didier Jeunesse 13 €
ISBN, 2-278-05197-0
Avant le mercredi on allait chez grand-mère mais un jour elle est tombée malade et puis après le téléphone a sonné et puis après grand-mère était morte.
Pas d'hypocrisie dans le choix des mots, c'est honnête, ça ne prend pas l'enfant pour un imbécile, ça ne ment pas. L'image noire et blanche avec le rouge pour seule couleur, le trait précis donnent beaucoup de force à l'histoire. Mais aussi une très grande douceur.

Lire la suite...