Littérature enfantine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, octobre 30 2014

Les histoires de Marcel

les_histoires_de_Marcel.jpgLes histoires de Marcel Anthony Browne, kaléidoscope 15€

isbn: 978-2-877-67822-0

Quel bonheur de retrouver Marcel, qui nous avait tant touché dans ses aventures précédentes.
Ici encore, le frêle chimpanzé est entouré de larges gorilles, parmi les quels il semble bien fragile. Mais, nous le savons, Marcel jouit d'une grande force intérieure. Ce nouvel opus de ses aventures nous donne probablement une explication à cette solidité psychique.

C'est que Marcel ne se nourrit pas seulement de bananes. Il dévore aussi les livres.

Lire la suite...

mardi, septembre 2 2014

Je t'aime du bout du monde

je_t__aime_du_bout_du_monde.jpgJe t'aime du bout du monde Servane Havette ed du jasmin 18 €

Isbn: 978-2-35284-031-2

Sous la forme d'un abécédaire, cet album nous offre un tour du monde des mots d'amour. Car s'il y a bien une formule qui est universelle, c'est celle qui consiste à déclarer sa flamme à l'être aimé.

Comment dit-on "je t'aime" au Japon? Au Sri-Lanka? En Zambie?

Lire la suite...

jeudi, juin 5 2014

Pendant ce temps là, sur internet

Bon, j'avais dis, il y a un moment déjà, que je partagerais directement ici, sur le blog, une partie des liens intéressants que je relaye sur la page FB.  Et puis je ne l'ai pas fait, faute de temps/d'énergie, de volonté. Pourtant, il y a beaucoup de choses qui méritent d'être signalées.
Ce soir ,ce qui m'a fait réagir, c'est cette photo, issus du journal Le Havres presse de ce matin. 

10421990_10154170540400004_7113319566379956521_n.jpg
Donc, voilà voilà, rien de très étonnant, ça ne fait que confirmer ce qu'on savait déjà, le FN préfère les gens incultes, ils ont intérêt à fabriquer des générations d'illettrés, après tout, c'est là que se trouve, en grande partie, son électorat. Pas surprenant, certes, mais fortement déprimant. 

Concernant le FN toujours, et à mettre en rapport direct avec la photo précédente, cet article de livre Hebdo sur le rapport entre bibliothèque et vote front national: bibliothèques et "cri muet" des urnes

Lire la suite...

vendredi, avril 11 2014

Le grand livre des bêtes

le_grand_livre_des_betes.gifLe grand livre des bêtes E. Gravett Kaléidoscope 15,50€

isbn: 9782877677905

Emilie Gravett a fait un documentaire animalier illustré façon planche d'anatomie très joliment écrit avec rimes et allitérations. Mais la petite souris est venue bouleverser tout cet ordre. Le problème, c'est que l'auteure avait mis des animaux qui font peur. Comme, par exemple, le lion, "un roi tout puissant. Ses dents sont des ciseaux, ses griffes des couteaux,il est vif et agile et si bruyant quand il..." Ah mais non! s'il se met à rugir, ça ne va plus du tout, la petite souris n'est pas d'accord. Alors, elle investit l'album. Elle déchire un morceau de page par ci, met un peu de peinture par là, colle des post-it avec des consignes improbables, déconstruit complètement le documentaire en se l'appropriant.

Lire la suite...

mercredi, mars 5 2014

Miss Carabis carabosse soldat

miss_carabis_carabosse_soldat.jpgMiss carabis carabosse soldat C. Mollet Didier jeunesse 14€20

isbn:978-2-278-07512-6

Les comptines, les formulettes, les jeux-de-main-jeux-de-vilains qui ont rythmé nos récréations n'ont vraiment pas leur pareil pour nous replonger en enfance. Quand j'ai eu le recueil de Charlotte Mollet (remarquablement préfacé par Evelyne Resmond-Wenz, spécialiste de ces formes poétiques enfantines) j'ai d'abord boudé. Attitude enfantine s'il en est. Les premières pages ne transmettent pas MA culture enfantine, ce ne sont pas MES souvenirs. Donc, mes souvenirs ne sont pas universels, je ne détiens pas la mémoire de l'enfance dans son ensemble? Cruelle déception. Et puis... Ah, mais si, bien sûr. Ce napoléon premier qui cherche les cabinets, je le reconnais, l'environnement à un peu changé, les phrases qui précédent et suivent ne sont pas tout à fait les mêmes mais c'est bien l'espèce de cornichon qui me faisait tant jubiler quand j'étais mouflette.

Et puis il y a la mise en image de Charlotte Mollet. Et là, on voit qu'on a affaire à une vrai artiste. Elle réussit la prouesse de proposer des images qui viennent compléter celles que chaque lecteur à déjà en lui sans s'y substituer. Des images qui enrichissent le texte, sans jamais le réduire, sans jamais imposer un point de vue. A donner une unité sans nuire à la formidable diversité des formes proposées par les textes.

Lire la suite...

vendredi, février 14 2014

Pourquoi, aujourd'hui plus que jamais, il faut défendre la littérature jeunesse

histoire_de_julie.jpgC'est toujours un peu frustrant de défendre la littérature jeunesse, parce que c'est un art méconnu. Sans cesse, on doit se battre contre des idées reçues, sans arrêt on doit mettre en avant la diversité, la richesse, le foisonnement de cette production encore ignorée des médias et parfois du grand public.
Montrer que les livres pour enfants vont bien au delà du divertissement. Qu'ils sont capables de toucher les émotions des enfants, profondément. Celles des adultes aussi d'ailleurs. Il y a des albums qui prennent au tripes, qui bouleversent, qui changent le regard des enfants sur le monde. Et les enfants, dans leur soif d'apprendre, de comprendre le monde qui les entoure font feu de tout bois. Ils savent piocher dans les livres les éléments qui les aident à se construire. Ils deviennent plus fort, plus intelligent, ils ont une capacité impressionnante pour reconnaître LE livre dont ils ont besoin. Le livre qui les fera grandir.

tango.jpgAujourd'hui, pour une fois ,la littérature jeunesse est sur le devant de la scène. On devrait s'en réjouir. On a enfin la preuve que la grande littérature n'a pas d'âge, que parfois les livres pour enfants dérangent, qu'ils n'ont rien d'anodin. Non, il ne s'agit pas juste de petits lapins qui bondissent joyeusement dans la forêt. Les petits lapins d'ailleurs, peuvent nous réserver bien des surprises.

Que certains s'indignent, de façon imbécile et ignorante, de voir qu'on montre aux enfants des livres sur des sujets forts, des livres qui troublent, des livres qui mettent en mouvement leur cerveau, cela aurait plutôt tendance à m'amuser, cela ne reflète qu'une méconnaissance totale de la littérature jeunesse et un méprit total pour l'intelligence des enfants. Monsieur Copé tombe du cocotier en découvrant que le pays des bisounours ne suffit pas à alimenter la psyché des enfants, qu'ils ont besoin d'un peu plus de grain à moudre pour activer leur neurones, ma foi, il n'est jamais trop tard pour comprendre ça. Peut être, s'il cherche un peu dans sa mémoire aura-t-il l’honnêteté de se souvenir qu'un jour, lui aussi, enfant est tombé sur un livre considéré comme subversif par les adultes de son entourage et que ça lui a fait du bien. Ou peut être n'a-t-il pas eu cette chance, ce qui expliquerait bien des choses.

Ce qui me met hors de moi aujourd'hui, c'est de voir que les censeurs obtiennent gain de cause. Qu'ils gagnent le combat de l'obscurantisme, qu'ils font reculer le savoir, la connaissance, l'accès à la culture. Que la couardise de certains hommes politiques peut priver les enfants des ressources de la littérature jeunesse. Qu'on les méprise, qu'on les insulte, qu'on les prend pour quantité négligeable. Et ceux là prétendent

Lire la suite...

vendredi, janvier 31 2014

Je n'ai pas fait mes devoirs parce que...

je_n__ai_pas_fait_mes_devoirs.jpgJe n'ai pas fait mes devoirs parce que... D. Cali B. Chaud Hélium 12,50€

isbn: 2330023715

Le principe est simple. C'est une accumulation de toute les excuses les plus loufoques, improbables, absurdes et drôles qu'un gamin peut invoquer quand sa maîtresse qui demande pourquoi il n'a pas fait ses devoirs. Mais le talent et l'humour dont font preuve Benjamin Chaud et David Cali est sans égal et on se régale à la lecture de cet album.

Lire la suite...

mercredi, janvier 29 2014

Tout blanc

tout_blanc.jpgTout blanc M-S. Roger S. Serprix Casterman 13,95€

isbn: 9782203064577

Dans un paysage tout blanc de neige, quelques traces de pas dirige notre regard jusqu'à une silhouette intrigante. Enfant? Animal? On ne sait d'abord pas qui parle. On sait juste qu'il fait très froid et que la neige qui recouvre tout n'est pas seulement belle, elle est aussi hostile, et le narrateur s'y sent bien seul.

Au loin, une tâche rouge. Les lecteurs qui ont été bercés de contes merveilleux y verront peut-être tout de suite une référence au petit chaperon rouge. Moi j'ai surtout trouvé une ressemblance avec des dessins de Sara dans cette irruption du rouge dans une page presque monochrome.
Une tâche rouge, floue, au loin, comme du sang. La couleur se rapproche. Est-ce le terrible loup rouge? Dans le doute, le narrateur, dont on ne sait toujours rien, ne bouge pas d'un poil.

Lire la suite...

jeudi, novembre 7 2013

L'arbre généreux

l__arbre_genereux.jpgL'arbre généreux S. Silverstein L'école des loisirs 9,70€

isbn: 978-2-211-09415-3

"Il était une fois un arbre qui aimait un petit garçon." L'arbre est tout pour l'enfant qui joue dans ses branches, se nourrit de ses pommes, dort dans son ombre. Un amour fusionnel qui n'est pas sans rappeler celui qui unit une mère à son nourrisson (d'ailleurs dans la version originale, c'est le pronom "her" qui est utilisé à son propos, l'arbre est donc féminin) . Un amour inscrit dans le corps même de l'arbre, par ce cœur, gravé sur son tronc.

Puis l'enfant grandit. Il aime quelqu'un d'autre, dans l'ombre de l'arbre. Un nouveau cœur est gravé, au dessus du précédent. Et ses désirs changent. Il ne veut plus grimper aux arbres, il veut de l'argent, pour s'acheter des choses. L'arbre n'a pas d'argent. Mais il est heureux de donner ses pommes au garçon, qui pourra les vendre au marché.

Lire la suite...

samedi, novembre 2 2013

Et si jamais...?

et_si_jamais.jpgEt si jamais...? A. Browne Kaleidoscope 14,80€

isbn: 978-2877677899

Joe est sans doute le proche cousin de Marcel et de Billy. C'est le petit gars inquiet. Et l'idée d'aller à une fête d'anniversaire pour la première fois de sa vie génère chez lui tout un tas d'angoisses.

Sur la page de gauche il est présenté sur fond sombre, en proie aux plus vives inquiétudes enfantines: "Et si jamais il y a quelqu'un que je ne connais pas à cette fête?"Sa mère, sur un fonds clair, se veut rassurante "Eh bien, c'est plaisant de rencontrer de nouvelles personnes." Ensemble, ils descendent la rue en essayant d'identifier la maison de Tom. Mais toutes les habitations sont peuplées des plus étranges créatures.

Lire la suite...

- page 1 de 2