Mot-clé - Claire Cantais

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, janvier 11 2019

Big Bang Pop!

Big Bang Pop! Claire Cantais, l'atelier du poisson soluble, 21€

Tout a commencé par un grand bruit, BANG ou peut-être pop. Et, du presque rien, on est passé au grand tout. Une expansion, du mouvement, quelque chose qui prend forme. Et puis une planète, secouée par les éléments, sur la quelle apparait, petit à petit une chose nouvelle que l'on appelle aujourd'hui la vie.

Dans l'eau puis sur terre, les dinosaures, les animaux, les humains, puis leurs inventions, machines et technologies récentes, tout cela se succède à grande vitesse.

Et puis, stop. On s'arrête, on prend du temps.

Et on découvre un couple, debout, de dos face à la mer. Ils ne sont représentés que par leurs silhouettes, chacun peut leur donner les traits qu'il veut. Ils incarnent tous les couples du monde.

Lire la suite...

mercredi, avril 27 2016

On n'est pas des moutons

on_n__est_pas_des_moutons_cnatais_fastier.jpgOn n'est pas des moutons, Claire Cantais, Yann Fastier, La ville brûle 13€

On ne se rend peut être pas bien compte du nombre d'injonctions que supportent les enfants. "Tiens toi droit, fais comme moi, tait toi un peu, répond à la dame, regarde moi, baisse les yeux quand je te parle..."

Alors, certes, certaines sont nécessaires, il faut bien éduquer les enfants. Mais nombreuses sont celles qui sont transmises par habitude, sans discernement.

Ce qui est dénoncé ici c'est plus particulièrement la pression que la société fait peser sur les enfants: Soit fort, consomme et surtout, ne réfléchit pas trop. On reconnaît bien sûr la patte d'une maison d'édition militante.

Lire la suite...

mercredi, mars 9 2016

3 albums de la collection "jamais trop tôt" La ville brûle

on_n__est_pas_des_poupees.jpegOn n'est pas des poupées Delphine Beauvois, Claire Cantais, La ville brûle

On n'est pas des super-héros Delphine Beauvois, Claire Cantais, La ville brûle

On n'est pas si différents Delphine Beauvois, Claire Cantais, La ville brûle

Ces trois albums explorent différentes facettes d'un même sujet: L'affirmation de soi comme individu unique, pas nécessairement conforme à l'image stéréotypée que les autres peuvent avoir d'une personne. Les deux premiers titres essayent de lutter contre l'image très normée de ce que devraient être une fille ou un garçon. Le 3eme est une gallerie de portrait de ces enfants que l'on dit "différents" et qui, finalement, sont par bien des points semblables aux autres.
La collection annonce la couleur: "Parce qu'il n'est jamais trop tôt pour lutter contre les stéréotypes, la collection «Jamais trop tôt» propose des albums qui ne tournent pas autour du pot." Voilà qui est dit. Et en effet, on est loin de la métaphore ou du symbolique, les choses sont dites avec l'évidence et la simplicité des mots d'enfants.
L'illustratrice utilise un mélange de dessins, de collage, de photos  pour accompagner les textes d'images joyeuses, dynamiques et colorées.
Les textes, courts, interpellent le lecteur: "Je parle fort parce que j'ai des choses à dire... Devoir être sage comme une image... Et puis quoi encore?" 


Lire la suite...

mardi, juin 19 2012

Rosalie aime le rose (mais pas seulement)

rosalie_aime_le_rose.jpgRosalie aime le rose (mais pas seulement) C. Cantais L'atelier du poisson soluble 12€

isbn:978-2-35871-039-8

Rosalie, comme "Raoul la terreur", est une créature pleine de poils. Roses les poils. Elle se doit donc être une délicate jeune fille, n'est-ce pas? Elle savoure un petit moment d'intimité. Qui sera rapidement interrompu par la survenue de Barnabé. Il a le chapeau d'Humphrey Bogart, il est débordant de testostérone, et il fait du gringue à la douce Rosalie. Sans grande délicatesse.

Lire la suite...

dimanche, octobre 11 2009

Raoul la terreur

Raoul la terreur C. Cantais atelier du poisson soluble 12 €

isbn:9782913741607

Tout rouge, les yeux qui semblent lancer des étincelles et chapeau de mafieux vissé sur la tête, Raoul est une vrai brute. Il terrorise les autres boules de poils qui décampent dès qu'il s'énerve un peu. Ca semble très satisfaisant pour lui de diriger son monde de la sorte, jusqu'au moment où une petite boule de poils bleu lui tien tête.

Lire la suite...