retrouve-moi_Browne_litterature_enfantine.jpgTrès rapidement, on repère dans les images des formes inquiétantes, des références à des contes ou histoires populaires. Tous ces jeux graphiques qui font l'univers de cet auteur.

Le frère et la sœur, séparés par le jeu, vivent la même angoisse: et s'ils ne se retrouvaient pas mutuellement?

La construction de l'album nous permet de les suivre en parallèle, et c'est simultanément qu'ils atteignent le paroxysme de leur inquiétude. Juste avant le dénouement, heureux bien qu'assez attendu.

retrouve moi browne littérature enfantine int

Anthony Browne offre toujours à ses lecteurs des albums très soigneusement construits, riches de détails, au découpage réfléchit.  Il maitrise à la perfection de rythme de la narration, sait comme personne instaurer une ambiance de plénitude ou malaise.

Cet album cependant m'a moins séduite que les précédents. D'une part parce que la chute est sans surprise, d'autre part parce que le livre se termine par une liste des images cachées dans la forêt. Je comprends bien que l'auteur souhaite nous inviter à participer à la partie de cache-cache mais je préfère quand il fait confiance à l’œil expert des enfants pour découvrir les trésors qu'il a dissimulés dans les images. Et qu'importe si certains leurs échappent (ils en verront toujours plus que la plupart des adultes)

Lu aussi par sophie