On la découvre jouant dans une maison de poupée, sympathisant avec une coccinelle, sautant à la corde avec un brin de laine. Des jeux intemporels qui confèrent à l'album un aspect éternel.

Quand on revient au temps présent, la mère convie l'enfant à participer à ses inventions, ils peuvent ensemble se raconter des histoires où ils sont aussi minuscules l'un que l'autre.

Plus que l'enfance de la mère, c'est la complicité qui l'unit à son fils qui est ici montrée en filigrane.

La grâce des illustrations, leur délicatesse sensible font le charme de cet album.