Pousse_p12_13.jpg

Comme toujours, les personnages de Yuichi Kasano sont très expressifs, même la plante (si, si). Amusement, fascination, incrédulité et joie passent tour à tour sur leurs visages. Côté texte, c'est minimaliste: juste les mots d'encouragement de la fillette pour sa plante. Ça suffit à rythmer le récit et ça laisse toute la place qu'elle mérite à l'image.

La quatrième de couverture nous informe: "Yuichi Kasano évoque à demi mots l'énergie débordante des jeunes enfants, qui eux aussi grandissent bien vite, parfois beaucoup trop aux yeux des parents". Effectivement, la plante déborde joyeusement, interroge les limites, est dotée de sa volonté propre, tout comme les bambins. Et, grâce aux bons soins de la fillette, la toute petite pousse du départ nous réserve en fin d'album une adorable surprise.