zim_bam_boum_stehr_int.jpegChaque animal produit un son qui est matérialisé sur la page par une couleur de police. 

Ça à l'air très structuré dit comme ça mais en fait c'est un vrai tintamarre et bien vite un adulte doit intervenir.

Hop, embarqués tous les instruments. Mais les petits ne vont pas rester dépités bien longtemps, apparemment c'est l'heure du goûter. Mais  manifestement une bande de mouflets tout contents qu'on leur propose un gros gâteau ça fait autant de bruit que leur orchestre improvisé. 

Bon, rassurons nous, comme le montre la chute, les jeunes enfants peuvent aussi rester silencieux... Mais ce n'est pas forcément une bonne nouvelle.

J'apprécie toujours beaucoup la douceur du trait de Frédéric Stehr et ses petits animaux tellement expressifs. IMG_20160830_111105.jpeg

Ici, avec un texte entièrement dialogué, ponctué par les onomatopées, un dessin très lisible sur fond blanc et un format tout carton aux bords arrondis il nous offre un album idéal pour une section de moyens en crèche, dès le début d'année: Les petits déménageurs de deux ans ne peuvent que s'y reconnaître. 

Ce qui m'a pas empêché de passer un très bon moment à le lire à un nourrisson de six mois qui me gratifiait de grands sourires à chaque zim bam boum.