Il se déguise avec le chapeau de son papa, plaisante avec sa maman, rentre chez lui, ressort mais toujours,il s'exerce à siffler. Et quand il y parvient enfin, ce n'est pas une petite victoire!
Le décor aux couleurs lumineuses et d'une incroyable modernité (cet album date de 1964) reflète la gaieté du personnage. Un album pétillant et joyeux, comme le souvenir d'une enfance heureuse.
Je vous invite à en voir plus dans ce diaporama, issu du site de cligne-cligne, qui malheureusement peine à rendre l'éclat réel des couleurs de l'album.



diaspora*