Le texte, tout en retenue, pudique, s'accorde à merveille avec les images sobres et émouvantes.
J'aime infiniment la justesse du propos, la mort probable de la vieille femme est à peine évoquée, laissant aux jeunes lecteurs le soin de la comprendre et de l'accepter, si ls y sont prêts.

J'aime l'image de la vieillesse que l'on voit ici, paisible, donnée comme une chose normale. J'aime l'allusion à l'enfant et à la femme que cette grand-mère a été, c'est si souvent gommé avec le temps, invisibilisé sous les rides, comme si les vieux l'étaient de toute éternité.

En équilibre sur un fil, l'album arrive, sans peine apparente, à toucher la corde sensible sans tomber dans le pathos, à éviter l'écueil de la happy end peu crédible tout en proposant une fin qui laisse le lecteur serin.