Barbara Rosenstielh pose le contexte de la thérapie d'une manière générale dans le handicap, avant de mettre en lien la musique comme médiateur et la place du mouvement. Reposer les bases de ce qu'est la communication était également essentiel.

relation_a_l__autre_redim.jpg

La musique est «l'art de combiner des sons», la musicothérapie est une des composantes de l'art-thérapie qui consiste à utiliser la musique comme outil thérapeutique, pour rétablir, maintenir ou améliorer la santé mentale, physique et émotionnelle d'une personne.

La musique est du point de vue scientifique un phénomène physique d'ondes vibratoires qui viennent littéralement toucher le corps et plus particulièrement les tympans.

Pour les musiciens, c'est un moment de plaisir, d'échanges, de jeu, d'expression.Il s'agit de goût de vivre, de mieux-être, d'aide à vivre, d'intégration et de socialisation.

Le but est d'ouvrir les canaux de communication, redécouvrir le plaisir et le désir de communiquer. Ce qui implique une vocation d'écoute, de présence, d'observation et permet d'agrandir l'espace d'expression émotionnelle. La musicothérapie est  un système de relation moi-autrui-environnement.


Cette citation de Barbara Rosensthiel met en exergue ce qu'il peut se passer pour le corps: «ce résonateur qu'est le corps, contenant et contenu d'une communication, a besoin d'espace, d'espace sonore, de lieu entre lui et les autres pour s'exprimer».

Dans ces ateliers, ce c'est pas le contenu qui compte mais la capacité à communiquer,à donner du sens expressif. Cette communication spécifique est porté par les éléments constitutifs de la musique: vibrations, rythme, son, mélodie, harmonie.Partir_du_jeune.jpg

La musique est alors un médiateur, dans une relation qui se doit sécurisante, enveloppante, gratifiante et plaisante. C'est une intervention non intrusive dans le domaine relationnel non verbal, composée de sons et mouvements.

 «Jouer de la musique c'est mobiliser l'imaginaire, la créativité et l'affectivité». La créativité est l'action de faire ou d'organiser quelque chose qui n'existe pas. C'est unique , vient de la personne mais tourné vers l'autre.

Pour Winnicott, la créativité est une façon de percevoir les choses qui donne au sujet le sentiment que la vie mérite d'être vécue. Il est acteur. Ce qui renvoie à une notion d'identité, de savoir-faire.

 

Ces outils nous permettent d'entrer en relation avec l'enfant, de lui offrir la possibilité de faire des choix. Ils ont un objectif pour l'accompagnement présent de l'enfant, mais également en vue de l'orientation future des enfants. En effet, le but est d'établir des codes stables afin de pouvoir les élargir ensuite, les agrandir au cercle moins privé de la famille, aux futurs professionnels qui accompagneront l'enfant mais également à l'extérieur, dans les autres lieux où l'enfant est accueilli, dans une démarche de continuité pour l'enfant, de progression, d'apporter des moyens de communication adaptés et ne pas recommencer tout le travail fait en amont.


Barbara Rosensthiel n'hésite pas à nous faire partager ses séances avec ceux qu'elle a accompagnés, ce qui rend son expérience concrète pour nous lecteurs.exemples_de_seances.jpg

La musicothérapie est un espace/temps, où il est indispensable d'être disponible et d'être avec l'autre et c'est une expérience à vivre en équipe.

L'accordage affectif, le langage, la motricité, le miroir sonore, la créativité, éveil des sens, Palo Alto et les rituels sont tant de sujets abordés dans ce livre.


Si vous êtes sensible à la musique, à la communication non-verbale, n'hésitez pas! Nous utilisons tous les jours notre communication gestuelle, quel que soit notre interlocuteur et dans toutes les situations!

Barbara Rosensthiel est éducatrice jeunes enfants, musicothérapeute (formation à la musicothérapie active CF l'Atelier de Musicothérapie de Bordeaux), elle a travaillé en crèche puis au sein d'un institut médico-éducatif pour enfants et adolescents polyhandicapés.

Pour aller plus loin:
"Eléments de musicothérapie" Ducourneau Gérard
"Des musiciens et des bébés" Bouteloup Philippe
"Premiers gestes, premiers mots" Van Der Straten Astrid
"Les communications non-verbales" Corraze Jacques
"L'enfant et la communication" Montagner Hubert
"La peau et le toucher" Montagu Ashley
"La musicothérapie" Lecourt Edith
diaspora*