Dans chacun de ces deux albums, le texte parle d'un animal dans son milieu  naturel alors que l'image montre un bambin dans un appartement. Les branches aux quelles se balance le petit ouistiti sont les bras des membres de sa famille, la grande plaine que le gros lion arpente est un couloir. gros_lion_interieur.jpg
petit_ouistiti.jpgLes enfants ne s'y trompent pas une seconde, ils savent (et disent) que tout ça, c'est pour (de) rire. D'ailleurs alors que gros lion et Gazelle s'affrontent dans une roulade sur le plancher du salon, des figurines d'animaux au son confirment qu'on est entrés dans le jeu des enfants.

Une série prometteuse, dont j'attends la suite avec impatience.