Dans cet album, ce sont les enfants eux même qui prennent la parole, pour se poser comme sujets, pensants, capables de s'opposer. Ils s'expriment et ils s'affirment: ils ne seront ni mouton dociles, ni cochons gavés de soda, ni pie obsédée par son apparence. 

Que seront ils alors? L'album ne propose pas de valeurs positives à mettre en regard des clichés qu'il démonte. Les auteurs ont préféré laisser aux enfants  une liberté plus grande, avec cette dernière phrase (qui m'a fait penser au remarquable album "Mon chat personnel et privé... ",  qui aborde aussi la question de la liberté): "Je suis moi, rien que moi... Et c'est très bien comme ça!"

Claire Cantais aux ciseaux et Yann Fastier au texte signent ici un album qui décoiffe et qui prône la désobéissance avec parcimonie (en témoigne cette page où le narrateur, après avoir affirmé qu'il n'est pas un chien qui obéit aux ordres précise "mais bon, d'accord, je veux bien ranger ma chambre"), l'insubordination joyeuse et le droit d'être soi, singulier parmi les autres.

Le texte est tonique, les illustrations vitaminées, l'ensemble très réussit.

J'ai déjà abordé cette collection ici.
Et vous pouvez aussi retrouver l'avis de pépita ici.