Le prédateur se retrouve ainsi réduit à la taille d'un inesecte, caché sous une feuille à soulever, réduit à ses yeux, découpé en trois morceaux.

Certaines pages demandent une manipulation précise (en particulier celle où il faut faire coulisser les queues des animaux) ou une bonne capacité d'abstraction. Un livre pour les "grands", donc, disons déjà scolarisés.

Plutôt adapté à un usage familial que collectif (je ne me risquerais pas à le laisser en libre accès en crèche par exemple), on préférera le montrer individuellement que collectivement: il faut que l'enfant puisse soulever le papier coloré, trifouiller les pages, fouiller l'image, manipuler à loisir.

En explorant les différentes caractéristiques du loup, cet album permet de mieux le connaitre mais aussi de le démystifier.