Les illustrations sont d'une incroyable richesse, depuis des années je lis ce livre très souvent et je découvre encore des détails qui m'avaient jusqu'alors échappés.

Les boutons du pyjama qui se mettent à sourire, les 3 petits cochons cachés derrière un arbre, effrayés par le loup ou encore la coiffure-hamburger d'un spectateur.

Autant de petites histoires dans l'histoire que l'enfant "lit" à sa façon, même tout petit.

A noter le pendant, presque aussi réussit, de celui là: "ma maman".

diaspora*