mon_chien_a_des_plumes_int.jpg

J'aime beaucoup la détermination de la gamine, qui va jusqu'au bout de son jeu. Elle baptise la poule Pookie et entreprend de l'utiliser comme un chien, un point c'est tout. Elle l’affuble d'un petit nœud et en interprétant un tout petit peu son comportement démontre que c'est une chienne tout à fait acceptable: c'est une championne, une chienne de berger et une chienne de garde.

Maman, quant à elle, campe sur ses positions: "tu peux l'appeler comme tu veux, tant que ça ne rentre pas dans la maison".

Mais quand Bébé Berry est en danger, Pookie prouve son utilité. Lula Mae est bien contente de prouver à tous qu'elle possède une vraie chienne et Pookie sera finalement acceptée dans la maison. Mais est ce bien ce que voulait la poulette?

J'aime vraiment le personnage de la petite Lula Mae, intrépide, joyeuse, pleine d'imagination, déterminée. On sent qu'elle maitrise son environnement, elle est à la fois libre et en sécurité. L'histoire est drôle et les illustrations cocasses, la pauvre poulette tour à tour indifférente et résignée est assez expressive.

diaspora*