On sort alors de la vision clivée que proposent en général les albums sur les contraires.

plus_et_moins_ohamura.jpg

Les discussions s'installent entre enfants. On cherche à savoir à quel moment exactement le bain est passé de "chaud" à "froid" on convoque la notion de "tiède", qui n’apparaît pas dans le texte (mais qui est explicite dans l'image), on (se) raconte la petite histoire qui se joue sur cette frise. 

On est tout à fait dans le cadre de ces livres qui, mine de rien, font penser les enfants (pour ceux qui auraient raté le billet cet été j'en parle ici). La dernière page met en scène les éléments intermédiaires (les cheveux "très" longs, le bain "assez chaud", par la fenêtre il fait "presque" nuit).

Un petit album plus riche qu'il n'y parait qui est vraiment chouette à proposer dès deux ans et qui peut continuer d'intéresser les enfants bien plus grands.