max_le_terrible_dos.jpgÉvidemment, quand un prédateur (redoutable, hein, je vous le rappelle) doit demander à sa victime potentielle si elle est bien une souris, ça le discrédite un chouilla. Limite on le prendrait pour un imbécile. Au point que la souris lui répond avec aplomb que non, elle n'est pas une souris, elle est un monstre et d'ailleurs il y a une grosse souris qui dort là bas. Oh oh, vu la taille et les dents de la bête, ça risque de tourner mal pour Max. Une histoire rigolote qui montre que le naturel revient au galop, avec toutes ses contradictions. Hé oui, on peut à la fois être un chat chat à nœud nœud et chasser le rongeur, finalement. 

Les illustrations très épurées et colorées montrent un Max innocent et qui ne doute de rien. Il est attachant avec ses grands yeux, et ses efforts pour être effrayant sont touchants.