C’est la réunion de quatre professionnelles petite enfance (deux auxiliaires de puéricultrice et deux éducatrices de jeunes enfants) : Béatrice, Marine, Coralie et Grace, désireuses de partager ce qu’elles vivent au quotidien ainsi leurs questionnements à la fois en termes de pratiques et de législation, qui est à l’origine de ce manuel.

Le mot « survie » peut surprendre, j’y vois deux sens, à la fois une signification d’indispensable, recueil où il y a toutes les informations dont on peut avoir besoin et aussi de continuation de la vie, car, il faut bien l’avouer, le milieu de la petite enfance est en souffrance.

Le cadre législatif est posé, se référant au Code du Travail et notamment du Décret de 2010, traitant des questions que l’on se pose régulièrement en structure d’accueil. À la fois auprès des enfants : suis-je autorisée à donner un médicament ? À ouvrir ou fermer seul(e) la crèche ? À partir de combien d’enfants présents devons-nous être deux ? qu’en est-il du droit à l’image, du secret professionnel ? Comment gérer les projets d’accueil individualisé ?

Et personnellement : les congés maladie, maternité et parental, le temps de pause, la rémunération, l’abandon de poste, la démission, le licenciement, le chômage etc…

Et d’un point de vue institutionnel : jusqu’à combien d’agréments supplémentaires la structure peut monter, qu’est ce que sont ces histoires de taux d’encadrement et d’occupation, les maladies à éviction, les syndicats, les différents secteurs : fonction publique, privé, associatif, les différentes conventions …

Qui dit petite enfance dit pédagogie… C’est le deuxième grand volet de ce manuel. Nos établissements sont régis par trois grands projets (et oui toujours ce grand mot !) : le projet social, éducatif et pédagogique. À eux trois ils donnent sens à l’existence même de la collectivité par son ancrage dans un territoire précis, les grands axes de réflexions et d’actions et la mise en lumière des pratiques. Ce sont des appuis indispensables à la bonne cohérence et à la prise de recul de nos conduites.

Le manuel de survie des AP et des EJE retrace les grandes pédagogiques qui nous animent : de Maria Montessori (concept et description des périodes sensibles), à Emmi Pikler et Lóczy (liberté et autonomie, interactions avec l’adulte), en passant par Jean Piaget (les différents stades de l’intelligence) et Henri Wallon (les différents stades de développement). Si vous les découvrez, c’est une mine de richesses théoriques et sinon, des rappels qui rafraîchissent nos mémoires d’étudiant(e)s !

Nous observons de nouvelles pratiques, de nouveaux courants qui peuvent passer un peu comme « effet de mode » : l’éducation positive, la bientraitance, la communication gestuelle, le « Parler bambin », le concept SNŒZELEN, que vous connaissiez ou non, que vous soyez pour ou contre, vous y retrouverez les grandes lignes.

Mais, avec la législation et la pédagogie, il ne faut pas oublier une fondamentale de ces métiers : le travail d’équipe ! La communication, la place de chacun, le stress, l’épuisement, la gestion des émotions, la cohésion, les outils : les entretiens, les fiches de postes, les réunions, les bilans… Les ingrédients d’une potion parfois détonante, à manier avec justesse et empathie…

Vous trouverez également les informations sur les différentes formations, par voie directe ou par la Validation d’Acquis d’Expérience (VAE) et la création d’une micro-crèche.

Une fois que l’on a vu tout ça c’est bien mais… et l’essentiel ? L’accompagnement des enfants au quotidien ! L’accompagnement des émotions (décodage ajustements…), le portage, la co-éducation, l’estime de soi, le doudou, l’adaptation (intérêt, conseils différentes sortes…), l’accueil de l’enfant en situation de handicap, l’organisation en sections/petites familles, les transmissions, l’attachement, les surnoms, les bisous, la sécurité affective (rôle, limites…) le jeu libre… Bref notre cœur de métier ! Tous ces sujets sont abordés, de manière concise et efficace.

L’ouvrage est ponctué de petits dessins, de références et d’échanges avec d’autres professionnels.

En conclusion, le manuel de survie des AP et des EJE est le livre qui nous manquait, car il traite en une seule fois tous les aspects touchant nos métiers (lois, pédagogie, concepts, mise en pratique…), un indispensable à avoir dans toutes nos structures.

N'hésitez pas à participer au Colloque qu'elles organisent le 4 mai 2018 à Paris:

colloque

 

Pour aller plus loin :

Internet :

lecercledesapeteje.wordpress.com/2015/06/23/la-pedagogie-loczy-une-facon-differente-de-penser-laccompagnement/

www.facebook.com/lemanueldesurviedesAPetdesEJE/

www.legifrance.gouv.fr

secretpro.fr/secret-professionnel/fiches-par-theme/qui-est-soumis-au-secret

www.ameli.fr

www.service-public.fr/

www.inrs.fr/demarche/fondamentaux-prevention/ce-qu-il-faut-retenir.html

www.portersonenfant.fr

www.pikler.fr/Annexes/Emmi_Pikler_Loczy/Emmi_Pikler/La_motricite_libre

www.disciplinepositive.fr/

www.formation-petrarque.fr/formation/formation-demarche-snoezelen-module1

lesprosdelapetiteenfance.fr/b%C3%A9b%C3%A9s-enfants/psycho-p%C3%A9dagogie/tout-savoir-sur-l%E2%80%99approche-snoezelen

Livres :

"Loczy ou le maternage insolite" Appell G, David M

"Au cœur des émotions de l'enfant" Filliozat I

"J'ai tout essayé" Filliozat I

"Heureux en crèche, un projet de coéducation parents-professionnels" Deroo A

"Bien-traitance, un trait d'union à conquérir" 1001 BB n°135

-Repérer et éviter les douces violences : dans l’anodin du quotidien. Schuhl C et Dugas D

-Remédier aux douces violences : outils et expériences en petite enfance. Schuhl C