Tout le talent de Vincent Malone (oui, c'est bien le même, le roi des papas) et de Soledad Bravi a été de représenter les choses à l'envers, comme les mots. La couverture montre la maison posée sur son toit, dedans la mère et le père font le poirier, le chien a les pattes en l'air...

Il y a des petites surprises pleines d'humour dans les images, et bien sûr une chute, simple mais inattendue.

Il plaît beaucoup aux enfants de 4/5 ans, qui comprennent assez vite le principe. Quand on lit ils remettent le mot à l'endroit spontanément, ils s'amusent aussi à en mettre d'autres à l'envers.
Avec des adolescents j'ai eu de bons fous rires en le lisant aussi.
Bon, j'avoue, je me suis pris un coup de vieux quand ils m'ont expliqué qu'ils n'avaient jamais entendu parler du verlan (même si en creusant un peu ils utilisent encore certains mots) mais ils ont pris plaisir à jouer le jeu avec moi, on s'est bien amusés.