Quand la princesse, la peau du ventre tendue, ne se reconnait plus, affublée par l'illustratrice d'une queue de sirène, quand le prince se sent délaissé, quand il faut répondre à de multiples questions, on ne peut que s'identifier à eux. 

Raconté autant par l'image que par le texte, avec humour et justesse, la vie de famille se décline dans ses plus mauvais moments, les difficultés inhérentes au statut de parent. Ce qu'il y a d'étrange et de très réussit c'est qu'on referme le livre en se disant tout de même que c'est un sacré bonheur d'être parent! La tendresse et l'amour crèvent les yeux, à chaque page.