le_secret_interieur.jpg
Finalement, un secret, ça peut aussi être partagé.
 Après la couverture rouge, qu'on tourne comme on ouvrirait un rideau de théâtre, les images sont dessinées au trait délicat sur la page blanche, très minimalistes, comme dans tous les albums de cette série. C'est frais, c'est joli et, sans en avoir l'air au delà de l'histoire ça parle à l'enfant du cycle du fruit, de la graine à l'arbre.