Le_noir_de_la_nuit_01.jpgLui qui déjà rêvait d'aller sur la lune découvre avec émerveillement les images du premiers homme à réaliser l'exploit.

Et la nuit prend un tout autre sens. L'univers, vu par la petite lucarne, est bien plus sombre que la chambre de l'enfant, mais il semble receler tant de mystères. Il devient un territoire à explorer. C'est désormais avec plus de curiosité que de peur que Chris regarde le ciel nocturne. Les yeux grand ouverts sur le ciel étoilé, il fait des rêves. Des rêves qui, on le sait, deviendront réalité pour lui, bien longtemps plus tard.

En épilogue de l'album, une brève bibliographie de l'astronaute et des photos, de lui lui enfant dans sa fusée en carton et adulte, à bord de l'ISS rendent l'histoire d'autant plus touchante.

Les grandes illustrations à fond perdu nous immergent dans l'ambiance de cette nuit d'été, sur une île canadienne. On ressent l'émotion palpable des adultes comme des enfants, l'importance de ce moment, qui sera fondateur dans la vie de Chris.

Le_noir_de_la_nuit_03.jpg

diaspora*