Évidemment, quand on voit un long fil rouge qui traverse la page, on meurt d'envie de tirer dessus, pour voir où ça mène. La fillette y met toutes ses forces. "oh hisse, la saucisse" elle tire si fort que... "Tchong, aaaahhh, grontch", les trois petits cochons déboulent sur la page.Mais on ne voit toujours pas le bout du fil. A quatre, on est plus fort. "tirez les petits potelés". Oups, ils ont pêché le loup, ils ne sont pas rassurés. le-fil-rouge-_interieur.jpg

Ensemble ils tirent de plus belle et voilà la sorcière, puis l'ogre (qui ne pense qu'à manger).
Quand le fil finit par casser, on s’aperçoit qu'il appartient au chandail du père noël. Et le voilà tout penaud, le pull détricoté a révélé son caleçon à fleurs. La sorcière essaye avec maladresse de le lui retricoter, l'ogre a trouvé un poulet rôtit et la fillette est confuse. Bon, c'est pas tout ça, mais il a un job à faire le père noël.

Un album drôle, léger et plein de charme. 

diaspora*