La chose grisâtre lui court après et Gaëtan n'arrive pas à lui échapper.
Mais dans le ventre du monstre, Gaëtan n'a plus peur, il trouve même tout seul le chemin naturel vers la sortie. 

Ma mouflette à encore "un peu peur" de ce livre, quand je lui propose elle me répond qu'elle préférerait que je lui lise "l'animal domestique d'Hernest Quichon", parce que quand même, les chenilles font moins peur que les cauchemars. Certes.
Mais j'ai aussi connu des enfants très sujets aux cauchemars qui adoraient qu'on leur raconte cette histoire où le petit héros s'en sort grâce à sa facétie et retourne se coucher tranquillement et sereinement.