le_ca_interieur.jpgMais, n'y aurait il pas un gros malentendu entre Jules et sa mère? Quand l'album se termine, les adultes comme les enfants le relisent en général immédiatement. Et découvrent alors que l'illustration, bien que minimaliste, avait dés le début, montré le ça qui n'est pas forcément celui qu'on croit.

Il est bien rare qu'un album sur ce sujet soit aussi drôle, il est bien rare aussi qu'un album aussi simple propose deux niveaux de lecture. Une grande réussite, il ne faut pas passer à côté.

D'ailleurs, il a eu un grand succès aussi dans le tiroir à histoire.

diaspora*