Un conte classique, avec son lot de répétitions et d'allitérations. Comme toujours avec Pierre Delye la lecture à voix haute est un plaisir.

Cette version mêle des allures rétro à des accents de modernité (avec un petit brin de féminisme qui n'est pas pour me déplaire).

L'ensemble est très dynamique, tout en mouvement, tant le texte que les images.

On y repère plein de petites touches d'humour, dont les deux grenouilles à grande bouche (qui semblent bien plus calmes que dans leur dernière aventure), les magazines féminins de Poule Rousse, les amusantes ribambelles de linge reprisé sur le fil à linge etc.

La chute s'accompagne d'un épilogue savoureux qui ajoute au plaisir et qui confirme que notre héroïne est une sacré poulette qui n'a pas froid aux yeux.