Ici, Berth Krommes a choisi le noir et blanc rehaussé seulement de jaune d'or. Jaune, comme la clé, le soleil, la lumière dans la maison. Dans la maison vit la famille d'un petit garçon, mais aussi trois chats et un chien. On peut les retrouver de pages en pages quand l'histoire se situe dans le foyer. Aucun n'est pourtant jamais mentionné par le texte. 

Dans cette maison, il y a aussi un livre. C'est par les pages de ce livre, plutôt que par la fenêtre qu'on s'échappe vers l'extérieur, dans les cieux, jusqu'aux étoiles.la_maisond_ans_la_nuit_interieur1.jpeg

Mais, bien sûr, l'histoire est symbolique. L'enfant, livre à la main, est resté dans la sécurité du foyer, entouré des animaux.

L'histoire terminée, il est temps de se coucher.

Le graphisme singulier et la forme poétique du texte font de cet album un livre d'art.