il_faut_sauver._dos.jpgJe regrette quelque maladresse dans le texte (ou dans la traduction?) qui, en nommant les lutins, perd le coté entrainant et dynamique du premier. Et puis d'ailleurs, dans mon imagination personnelle, ce n'est pas des lutins mais des bonshommes, na.

Malgré ça, j'apprécie beaucoup cet album, pour les petits détails à trouver dans les illustrations, pour l'alternance entre les plans éloignés et les gros plans, qui jouent avec la taille des lutins, pour l'humour caché dans les images.
Les enfants en tout cas ne s'y trompent pas, cet album est très choisi et ils repèrent tout de suite la paire si les deux albums sont présents.