Heureusement, un ami lui prêta un avion. Au-dessus des toits, Ned pilote un avion sur un ciel bleu/violet. Le nuage devenu blanc s'échappe du moteur de l'avion. Les événements tragiques et leurs résolutions se succèdent et les pages très colorées ou en dégradé de gris s'alternent. Les péripéties de plus en plus étonnantes conduisent, heureusement, à un dénouent joyeux avec une page qui nous ramène l'air de rien au début de l'histoire.

 Un classique de la littérature jeunesse américaine, édité en 1964 pour la première fois, traduit dans de nombreuses langues, enfin trouvable en français.

Un autre avis sur cet album chez les livres en pagaille