Difficile de raconter, puisque toute la force des albums sans texte c'est que justement chaque lecteur peut en faire sa propre lecture.

Mais il y a des éléments sur lesquels on ne se trompe pas, avec ses papiers découpé Sara arrive parfaitement à rendre la peur, la férocité, le soulagement et finalement le sentiment de sécurité.
Une histoire sans mot qui fait beaucoup parler les enfants.
ma mouflette qui est sujettes aux peurs en ce moment a voulu le regarder seule, avant de s'endormir, finalement mon inquiétude sur les cauchemars qu'un tel livre pourrait lui inspirer est totalement infondée, au contraire, elle semble y puiser plutôt du courage.

Pour voir des images de l'intérieur: l'univers de Sara

diaspora*