du_bruit_dans_l__art_interieur1.jpegOuvrez le à son début ou laissez le bambin l'ouvrir n'importe où. Laissez son regard se poser sur la page de droite et lisez à voix haute (ou à voix basse d'ailleurs) le texte de la page de gauche. Savourez la réaction de l'enfant. Qu'il s'étonne, qu'il rit, qu'il garde tout son sérieux et sa concentration, quelque chose de précieux se produit dans sa psyché. L'association du son et de l'image, improbable, inattendue, impertinente même parfois, laisse rarement les enfants sans réactions.

du_bruit_dans_l__art_interieur.jpeg

Seul le nom de l'auteur est mentionné avec chaque œuvre, les références complètes sont à la fin de l'album. En général, je ne les lis pas. Les enfants aux quels je m'adresse dans mon travail ont pour la plupart moins de 3 ans, ils n'ont pas encore besoin de connaître le nom du tableau ou le nom du musée qui l'abrite. Ils ont besoin, en revanche, d'être nourris de belles images, de se familiariser avec l'art, besoin d'être autorisés à en rire. L'air de rien, l'art fait son chemin en lui, il entre dans la sphère du quotidien, du normal, de l'accessible. Et l'enfant acquiert une sensibilité, une appétence pour les grandes œuvres qu'il gardera probablement toute la vie.

Apprécié aussi par la collectionneuse de papillon et son pilote-de-balançoire qui prouve qu'on n'est jamais trop jeune pour rentrer apprécier l'art ni pour y trouver des repères.

diaspora*